Exploded View :: Exploded View

artists-explodedview_large

Six années après avoir rencontré Geoff Barrow (Portishead) et enfanté d’un très remarqué premier album éponyme, composé en majeure partie de reprises des Kinks, de Yoko Ono ou de Bob Dylan,  Anika  est vite devenue, avec Beak>, une des vitrines du label Invada Records.
Après Bristol, c’est du côté de Mexico que Annika Henderson, l’ex journaliste politique allemande, devenue Anika, rencontre un producteur et décide de se lancer dans un nouveau projet, Exploded View.
L’entame ‘Lost Illusions’ semble prolonger l’expérience et rappelle Drokk,  l’autre projet de Geoff Barrow mené avec Ben Salisbury pour ‘Music Inspired by Mega-City One’.
Rapidement le quatuor montre qu’il peut passer sans peine et sur un même morceau de la rigueur métronomique Kraut de CAN au Dub à la Clash sous pavillon sandiniste (‘Call on the Gods’).
Exploded View pioche dans un héritage souvent laissé en friche depuis le début des années 80 et tourne son regard envieux et admiratif vers Cut des Slits (le survitaminé ‘Disco Glove’), Hugo Quezada, le bassiste, louvoie autour du groove de Jah Wooble (‘Gimme Something’)  et des accords envoutants de Metal Box.
Tissant une toile sonore fluide autour d’une voix  tantôt sensuelle et glaciale, tantôt hautaine et émouvante, telle que l’était celle de Nico (‘Lark Descending’), l’atmosphère du disque ne se réchauffe véritablement jamais (‘Killjoy’).
Anika décrit son projet : ‘Ne vous attendez à de la musique d’ordinateur. Juste un petit post- punk, Sour – kraut qui pourrait apaiser et simultanément bouleverser votre estomac’.
L’album, composé de onze titres, est à paraître le 17 Août prochain.  Les deux morceaux  proposés à l’écoute ont été judicieusement choisis. On se laisse embarquer par la rythmique Kraut et martiale de ‘No More Parties in the Attic’ et on tape rapidement du pied sur le groove disco hypnotique d’’Orlando’.

Hervé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.