Ventre « Undressed Morning »


Ventre undressed morning
Cinq ans. Il aura fallu un quinquennat pour que les Strasbourgeois de Ventre daignent donner suite, et dans un long format, à leur précédent EP sorti chez le Collectif Kim Records. Fort heureusement, il nous faut moins de temps pour apprécier les nouvelles mélodies évanescentes de la toute dernière signature du label Herzfeld et permet par la même occasion d’élargir l’horizon du catalogue de ce dernier. Alors bien sûr, les grincheux crieront à l’imposture, au plagiat, et diront que Ventre ressemble trop à Blonde Redhead. Mais le trio a quelque chose dans le… ventre qui le démarque  de son influence américaine dont on ne sait vraiment pas si elle est réfléchie ou non.

Undressed Morning permet à Laure Nantois, Antonin Soulier (guitare, voix) et Josh Muller (batterie) d’avancer dans un univers cinématographie instagramé fait de guitares à la fois douces et nerveuses puis rythmées par une batterie hypnotique. Ventre prend aux tripes grâce à ses ambiances atmosphériques et ses envolées pop. Ici, règne aussi un désordre maitrisé à la manière de Sonic Youth qui aurait perdu le sens du chaos bruitiste. Un peu comme si Kim Gordon et Thurston Moore se retrouvaient et oubliaient tout, autour d’un son cristallin et des mélodies dissonantes. Toujours proche de la fêlure, d’une ombre au tableau qui risquerait de gâcher ces moments en suspension, Undressed Morning fait partie des ces albums en état d’apesanteur dont on ne redescend que très difficilemen.

Herzfeld / Bandcamp