Underground Canopy :: Bluestaeb & S. Fidelity Present Underground Canopy

A l’instar du Royaume-Uni l’année dernière, la France connaîtrait-elle l’émergence d’une nouvelle scène nu-jazz en 2020 ? Quelques signes avant-coureurs suggèrent que nous sommes au début d’une nouvelle ère pour le jazz français. Une nouvelle ère menée par des jeunes formations avec une oreille sur le passé et un œil sur l’avenir.  On connait déjà The NCY Milky Band (Black Milk Music), formation nancéienne qui délivre avec parcimonie des vidéos hommages à leurs Gurus. On découvre aujourd’hui Underground Canopy qui, comme la formation précédente, a commencé en reprenant J Dilla, Flying Lotus ou encore D’Angelo sous le nom de DatCoverDat. Ce n’est qu’en 2016 que les parisiens décident de changer de noms et de jouer leurs propres compositions. Des instrumentaux que l’on retrouve aujourd’hui sur l’excellent Bluestaeb & S. Fidelity Present Underground Canopy.
Depuis cette date, le nouveau cinq majeurs français s’est fabriqué un nom lors des soirées parisiennes organisées par leur label Menace et il a joué en première partie de Cortex. Il ne fallait plus qu’un album et quelques soutiens bien venus (comme celui de Gilles Peterson qui diffuse le groupe sur sa radio Worldwide Fm), pour que la petite renommée du groupe touche un plus grand nombre. C’est chose faite aujourd’hui. Avec l’aide des producteurs Bluestaeb et S. Fidelity, Underground Canopy a traversé le périphérique et diffuse ses bonnes ondes à qui veut les entendre. Le quintet joue un groove irrésistible où fusionnent jazz, hip hop et neo soul. La symbiose musicale entre les musiciens est parfaite. Ils sont aussi cérébraux que le Cortex d’Alain Mion et sensuels que les sons du Yesterdays New Quintet de Madlib. On frissonne sous les touches du Fender Rhodes. On est soufflé par les cuivres. On vibre avec les cordes claires. On est frappé par le groove de la batterie. Tout semble être rassemblé ici pour que les amateurs de nouveau jazz prennent leur premier choc de 2020. Le Brexit peut enfin commencer, nous avons la meilleure sensation nu-jazz du moment.

Damien