Total Victory :: English Martyrs

We’ve not split up. Not yet anyway. “

En juin dernier, Total Victory annonçait sur son site qu’il se mettait en pause pour une durée indéterminée après 10 ans d’existence. Dix années de bons et loyaux services légués à la cause pop et dont le résultat n’a jamais été à la hauteur des sacrifices.
Du coup, le nom du nouvel album, English Martyrs, possède un double sens et un léger goût d’amertume. Sorti conjointement chez Specific Recordings et Kervinou Recordz, il représente parfaitement l’état d’âme de cette formation sacrifiée sur l’autel de la musique rock. English Martyrs of Rock Music serait-on tenté de dire pour présenter ce groupe qui n’a jamais eu la reconnaissance qu’il méritait (hormis en France, le seul pays dont le nombre de fans agrandissait à chaque nouvel album).

“It was a record that presented the band with unprecedented logistical and personal challenges that created a number of arguments and private tensions.”

English Martyrs présente un groupe arrivé aujourd’hui à la fin d’un cycle et cela s’entend tout au long de ce troisième album. Une ambiance pesante est apparue, chose que l’on ne retrouvait pas dans les précédents albums. Une atmosphère reconnaissable et significative des derniers albums de groupes. Souvenez-vous du climat qui régnait dans Terror Twilight de Pavement. C’est sensiblement la même chose dans English Martyrs. Il y a quelque chose d’émouvant et de mélancolique dans ce qui nous est donné d’entendre ici. Pour se laisser convaincre, il suffit d’écouter Once In Every Century avec son final tout en trompettes n’annonçant malheureusement pas la renommée.
En prenant conscience qu’il fallait prendre du temps pour réfléchir, le quintette de Bolton s’est en quelque sorte libéré d’une pression. Celle de plaire au plus grand nombre.  Le fait de savoir qu’English Martyrs serait peut-être leur ultime album a permis aux Anglais de donner le meilleur d’eux-mêmes et surtout leurs meilleurs titres à ce jour. Triangulation Point, Playing Golf With The Precariat, Mistakes Upon Mistake ou encore le bouleversant Gold Curtains, sont les exemples types de morceaux d’un groupe en pleine possession de ses moyens, d’une grandz maturité et profondément honnête.
Espérons que ce hiatus ne soit pas synonyme de fin ultime. L’annonce d’un prochain 45t avec un titre inédit nous fait croire que ces martyrs Anglais ne sont pas encore tombés sur le champ d’honneur.

We’ve not split up. Not yet anyway. “

Damien