TOP 201(0)9


Chaque mois de décembre, Electrophone n’échappe pas au traditionnel top de fin d’année. Une fois de plus, vous remarquerez que la diversité des choix des chroniqueurs fait la richesse de ce site et particulièrement de ce top 2019.
Depuis ses débuts, Electrophone se refuse à suivre une ligne directrice et de se contenter de traiter un seul genre musical. Le dessein d’Electrophone est essentiellement de faire découvrir les coups de cœur des chroniqueurs et mettre en lumière albums et groupes qui méritent d’être écoutés.
Vous aurez donc droit dans ce top 2019 à un album garage, à la dernière sensation rap anglaise, à de la music library, mais aussi au retour de la bande à Jack White, du meilleur duo electro de l’année et à un album sorti sur un label cher à notre cœur : Ici D’Ailleurs.
Fin de décennie oblige, cette pluralité de goûts des chroniqueurs ressortira aussi dans chaque top 2010-2019.


Mathieu Marmillot

Meilleur album  : Kompromat Traum und Existenz (Clivage music)
Kompromat a mis tout le monde d’accord aussi bien sur disque qu’en concert. Le duo français  mélange des influences cold à la DAF – dont ils reprennent Der Räuber Und Der Prinz en français –  aux sons plus french touch.

Meilleur Concert : Isolated Youth au Slow Club de Freiburg le 09 mai 2019

Top 2010-2019
New Order Music Complet  2015
Aline Regarde le ciel 2012
Lescop  Lescop 2012
Motorama Calendar 2012
Parquet Courts  Light Up Gold 2012
Shame Songs Of Praise 2018
TrenteMoller  Fixion 2016
Real Estate  Atlas 2014
Only Real  Only Jerk 2015
Deerhunter Monomania 2013


Jocelyn H.

Meilleur album : BRUIT NOIR II / III (Ici D’Ailleurs)
J’aurai pu choisir l’évidence même et citer le magnifique album posthume de Leonard Cohen comme album de l’année, j’aurai pu également jouer la continuité et comme en 2018 mettre en exergue Tropical Fuck Storm, dont le deuxième disque est aussi excellent que le premier, mais non. La singularité a primé sur le reste. Mon disque de l’année c’est II/III, le deuxième album de Bruit Noir qui, avec ses textes beaux et incisifs, alliés à une musique minimaliste et crépusculaire, obsède et se révèle un peu plus à chaque nouvelle écoute. Pour les paraphraser, ils seront probablement ravis de se savoir « coup de cœur sur le blog à ta sœur ».

Meilleur Concert : L’IFRIQIYYA ELECTRIQUE, Le Grillen, Colmar le 14 septembre
L’Ifriqiyya Electrique restera ma claque live de 2019. Vu plusieurs fois cette année, le concert donné au Grillen à Colmar restera le plus intense. Incroyable expérience à vivre que leurs concerts donnés à même le public. Une transe collective, communicative et tout simplement exaltante.

Top 2010-2019
David Bowie  Blackstar
Nick Cave  Push The Sky Away
Mark Lanegan Blues Funeral
Sigur Ros Kveikur
Nine Inch Nails Hesitation Marks
Arcade Fire The Suburbs
The National Trouble Will Find Me
Leonard Cohen You Want it Darker
Swans The Seer
Neurosis Honor Found in Decay


Olivier

Meilleur Album : Tele music, 30 classics French music library  (2019)
Que faire quand le Rock ne vous touche plus, que le rap vous est devenu incompréhensible et que l’electro vous fait autant d’effet qu’un Aspro 500 un lendemain de fête ?
La réponse est sans doute de se tourner vers le passé et tant qu’on y est vers les origines des musiques précédemment citées. C’est, entre autre, ce que nous propose le magnifique double album « Tele music, 30 classics French music library » dédié au label d’illustration de Roger Tokarz.  Ici les héros s’appellent Pierre Bachelet, Bernard Estardi, Janko Nilovic, Jean Schultes, Malia Sauveur, Jean Jacques Debout ou encore Mat Camison. Des noms souvent inconnus (un peu « has been » diront même certain) mais pourtant si influent sur la musique d’aujourd’hui. Une compilation de 30 titres pour la plupart enregistrés entre 1960/70 et  jouissant d’une réelle liberté dans la création et l’interprétation. De la musique de passionnés pour passionnés, une grosse bouffée d’air frais dans un paysage musicale devenu trop anxiogène à mon goût.

Meilleur concert: NTM au Luxembourg avec mon pote Greg. Katerine à l’autre Canal

Top 2010-2019
Fred Pallem et le sacre du Tympam L’odyssée (2018) : A dire vrai on aurait pu mettre l’œuvre entière de ce type tant cette dernière est sans fausse note. Aucun doute que vous allez encore entendre parler de lui pour les 10 prochaines années. Fred, si un jour tu lis ces lignes, merci de tout mon cœur pour ton travail sur François de Roubaix !
Florent Marchet Bamby Galaxie (2014) : Avant gardiste mais pour le moins complètement ancré dans son temps, Florent Marchet signe un album fort sur le déclin de la société dont personne ne sort indemne…je ne me suis d’ailleurs toujours pas remis du titre « Apollo 21 »  à l’heure où j’écris ces lignes.
Metronomy The English Riviera (2011) : Cette année-là Joseph Mount entre par la grande porte dans la catégorie des producteurs qui compteront pour les prochaines années avant d’en être exclu  il y a quelques mois avec l’album Metronomy Forever.
LCD Soundsystem This is happening (2010) : 3eme Album des New Yorkais qui aura permis à James Murphy de bosser avec les plus grands. (Bowie, Arcade Fier, etc…) De toute façon  il pourrait faire un album complet autour du Melodica  que je trouverais ça quand même cool !
PS : American Dream sortie en 2017 est aussi très réussi.
Bruno Mars 24K Magic (2016) : J’aime le mainstream quand il est bien fait. Après le dévastateur Uptown Funk sorti en 2014, l’Americain natif d’Hawaï remet le couvert avec un album rempli de hits et à la production complètement folle. Ce disque m’aura littéralement  hanté pendant tout l’été 2016, par contre je ne l’ai jamais réécouté depuis.
Kamasi Washigthon Harmony of Difference (2017) : Même si parfois l’œuvre du géant Américain peut effrayer de par sa densité : 3 CD pour Epic, pareil pour Heaven and Hearth (Non mais sans dec !). Harmony of Difference ne dure que 30 minutes mais touche en plein cœur avec un putain de  gimmick qui vous entêtera de la première mesure de « Desire » à la dernière de « Truth » : Grandiose
Kokoroko Kokoroko (2019) : Mais on aurait pu aussi dire Yussef Kamaal, Joe Armon-Jones, Shabaka Hutchings, Sons of Kemet, Comet is coming, etc…et si le salut de la musique pour les 10 prochaines années venait finalement du Jazz ? La question mérite d’être posée.
Kendrick Lamar DAMN (2017) : Parce qu’il fallait bien mettre un peu de hip hop quand même.
Alt-j An Awesome Wave (2012) : Jolie surprise venant de Leeds. Des titres qui raisonnent  aujourd’hui encore dans ma tête et donc pour cela  Alt-J mérite amplement d’être dans mon classement (tout comme le premier album de Django Django).  Par contre leur deuxième album m’a un peu plus ennuyé (contrairement au deuxième album de Django Django).
Kanye West Yeezus (2013) : En vrai je ne l’ai jamais écouté mais comme tout le monde en parle dans son top alors j’en parle aussi. Sinon c’est bien ?


Thomas Piguet

Meilleur Album : The Raconteurs Help us Stranger (Third Man Record)
Parce que retrouver ces quatre potes qui s’éclatent et qui font du bon rock y’a que ça de vrai !

Meilleur Concert : Lorelle Meets the Obsolete Session Studio 603, Vevey, 10/02/2019
Électrique, urbain, psychédélique, des putains de mélodies en sous sol.
TOP 2010-2019
José Gonzalez Vestiges & Claws (2015, Mute Records)
Jack White Blunderbuss (2012, Third Man Racords)
St. Vincent MasSeduction (2017, Loma Vista Recording)
Swans The Seer (2013, Young God Records)
Babx Ascensions (2017, BisonBison)
The Underground Youth The Perfect Enemy for God (2013, Fuzz Club)
Emma Ruth Rundle Some Heavy Ocean (2014, Sargent House)
Thee Silver Mt.Zion Memorial Orchestra Fuck Off Get Free We Pour Light On Everything (2014, Constellation)
Anna Von Hausswolff Ceremony (2013, City Slang)
Lorelle Meets The Obsolete Corruptible Faces (2013,Captcha Records)


Cédric

Meilleur Album:  Reverend beat-man and Izobel Garcia baile bruja muerto (VRR 2019)
Le retour du pape du garage helvète, notre père à tous, nous autres garageux one man band et affiliés… un superbe album entre brutalité et douceur, avec la voix suave de Sister Izobel Garcia pour mettre du baume sur la râpe à fromage qu’est l’organe de Beat-Man. Et la perle « Macorina »…

Meilleur concert : The Schizophonics – Nuits de l’alligator, L’Autre Canal, 22 février 2019 + 24 février à La Bazka
J’avais annoncé à la sortie du concert que l’année était pliée en matière de prestation live me concernant, ben voilà, j’ai eu raison !
Une déferlante d’énergie, de danse, d’acrobaties, de sauts de cabri sous amphéts… au service d’un garage punk nerveux et dansant. Le croisement parfait et survitaminé entre le MC5 et James Brown, Pat Beers, le chanteur-guitariste, est le frontman ultime pendant que la section rythmique envoie le bois sur l’autoroute du groove. Et des êtres humains charmants, ce qui ne gâte rien !

Top 2010-2019
The Schizophonics Land Of The Living (Sympathy For The Record Industry 2017)
The Sex Organs Intergalactic Sex Tourists (Voodoo Rhythm 2018)
Hanni El Khatib Head In The Dirt (Because Music 2013)
The Masonics In Your Night Of Dreams And There Foreboding Pleasures (Dirty Water 2011)
Powersolo The Real Sound (Crunchy Frog 2014)
The Sonics This Is The Sonics (Revox 2015)
The Black Keys El Camino (Nonesuch Records 2011)
The Heavy The Glorious Dead (Counter Records 2012)
The Monsters Pop Up Yours (Voodoo Rhythm 2011)
Haunted George American Crow (In The Red 2010)
Clutch Psychic Warfare (Weathermaker Music 2015)


Damien

Meilleur album: Little Simz Grey Area (AGE: 101 Music) Difficile de sortir un album qui marquera cette année 2019 assez morose il faut l’admettre. La seule véritable surprise dont je ne m’attendais pas, c’est la découverte de Little Simz un matin à la radio. Rappeuse anglaise qui m’a tout de suite rappelé l’univers de Tricky, Beastie Boys, Day One et The Streets.

Meilleur concert : Katerine à L’Autre Canal 6 décembre Quand ton pote te demande le matin même du concert complet depuis des semaines si tu veux bien venir avec lui, ça ne peut être que le concert de l’année. Katerine n’a pas démenti à sa réputation d’amuseur pop. Le seul bémol du concert, c’est qu’il semble avoir tiré un trait sur la première partie de sa carrière. Celle d’avant Robot Après Tout.

Top 2010-2019
David Bowie Blackstar (Comumbia 2016)
PJ Harvey Let England Shake (Island 2011)
Dominique A Eléor (Cinq 7 2015)
AquasergeLaisse Ça Être (Almost Musique, Cramned Disc 2017)
Ty SegallTwins (Drag City 2012)
Thee Oh SeesPutrifiers II EP (In The Red Records 2012)
T/O Ominous Signs (October Tone 2018)
LCD Soundsystem This Is Happening (DFA 2010)
Stephen Malkmus & The JicksWig Out At Jagbags (Matador 2014)
KaterinePhilippe Katerine (Barclay 2010)