Throwing Muses :: Sun Racket

Steve Gullick

Il est légitime en 2020 de s’interroger sur l’utilité de l’écoute d’un nouvel album de Throwing Muses. Est-ce que Kristin Hersh, le fer de lance dans les 90’s d’un indie rock féminin aux côtés de Breeders, Belly et That Dog, a encore des choses à dire ?  Depuis l’ambitieux Purgatory/Paradise (32 morceaux au compteur !!!) sorti en 2013, Kristin Hersh avait mis en sommeil son groupe tutélaire au profit d’une carrière solo honorable mais sans jamais dépasser l’aura de son premier album Hips and Makers.
Kristin Hersh reprend donc aujourd’hui la tête de son power trio accompagnée de ses fidèles compagnons de routes (Bernard Georges (basse) et de David Narcizo (batterie)) et livre un sublime Sun Racket. Ce retour aussi attendu que réussi permet de réévaluer à sa juste valeur le talent d’écriture de l’Américaine et surtout de se rendre compte qu’elle est tout aussi responsable que PJ Harvey de la bonne tenue de la scène indie rock féminine actuelle. Ceux qui suivent le groupe fondé à Newport Rhodes Island à la fin des années 80 ne seront pas vraiment surpris de la qualité de ce nouvel album. Sun Racket ne fait que continuer le fantastique chemin que nous avons pris dès la sortie de l’excellent The Real Ramona (1990) et surtout le sommet University (1994) qui avait, à l’époque, bénéficié d’une Black Session mémorable. Les dix nouveaux titres renouent avec des sons rugueux et grisants comme ceux de Dark Blue et Bo Diddley Bridge que l’on se prend frontalement. Mais ce que l’on retrouve surtout avec un bonheur intact, c’est la voix unique de Kristin Hersh qui n’a pas bougé en trente ans de carrière. Une voix qui sait se faire délicate et enjôleuse sur plusieurs instants de grâces (Bywater, Maria Laguna, Upstairs Dan…) et confirme l’utilité de l’écoute d’un nouvel album de Throwing Muses en 2020.

Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.