The Underground Youth :: Montage Images Of Lust And Fear

Depuis 2008, The Underground Youth, création de Craig Dyer, ravis nos sens lors de chaque opus. Albums ensorceleurs par les influences musicales qui les constituent ainsi que l’inspiration et la dextérité de l’Anglais. Tous méritent une écoute attentive. Vous y décélérez grâce et merveilles noires ; en tête de liste The Perfect Enemy For God ou encore What Kind Of Dystopian Hellhole Is This?. Cette année, l’homme de Manchester accompagné de son groupe dévoile Montage Images Of Lust And Fear.
Adieux le rock psychédélique des disques précédents, (re)bonjour le post-punk. ‘Last Exit To Nowhere’, ‘The Death Of The Author’, ‘Blind I & II’… en sont la preuve ! Montage Images Of Lust And Fear fait écho à de nombreuses influences telles que The Fall, Joy Division ou encore les Swans, groupes pour lesquels Craig Dyer semble s’être beaucoup imprégné. Kristof Hahn, lap steel guitariste des Swans joue sur de nombreux morceaux.
Enregistré live à Berlin, Montage Images Of Lust And Fear nous plonge dans les méandres ténébreux de l’esprit de son créateur. Tout commence par ‘Sins’, douce genèse d’un monde apocalyptique qui ne lâchera presque jamais la bride à l’auditeur. La déambulation musicale qui nous attend ne sera pas de tout repos. Nous traversons au fil des titres friches et zones industrielles à l’atmosphère typique de fumée et de taules rouillées. Là, l’univers est hypnotique. Les cordes, la percussion, se font ouvrières, électriques et la voix du gourou Dyer, hypnotique laissant un écho inouïe dans nos âmes.

Thomas

2 comments for “The Underground Youth :: Montage Images Of Lust And Fear

  1. Marie
    avril 5, 2019 at 3:09

    Bravo Thomas pour cette belle chronique

  2. Mulot
    avril 6, 2019 at 3:51

    « groupe pour lequel Craig Dyer semble s’être beaucoup imprégner »
    « les méandres ténébreux de l’esprit de sont créateurs »
    « se font ouvrières électrique »

    Vous avez aussi le droit de vous relire…

Comments are closed.