The Healthy Boy & The Badass Motherfuckers « Carne Farce Camisole »

THE HEALTHY BOY & The Badass Motherfuckers
Trop souvent catalogué comme un label privilégiant les
projets fiévreux et alambiqués (Fordamage, Pneu,
Papaye, Marvin…), Kythibong fait fort heureusement mentir tous les
poseurs d’étiquettes en ouvrant son catalogue à des horizons  musicaux différents comme The Healthy Boy
& The Badass Motherfuckers
et leur album Carne Farce Camisole.

Né en 2003, The Healthy Boy est le projet plus vraiment
solitaire du nantais Benjamin Nerot déjà croisé dans Belone Quartet, Noir
Animal et au côté de la touchante Faustine Seilman.

Après deux disques composés seul (A Two Steps Promenade (2005), Jusqu'à
ce que nous soyons repus
(2008)) et un EP (Tonnerre Vendange (2010)) enregistré en compagnie du groupe Zëro
(ex Bastard) rebaptisé pour l’occasion The Badass Motherfuckers, The Healthy
Boy décide de poursuivre cette rencontre au sommet pour un premier long format.

Derrière cette pochette dont on pourrait croire qu’elle
représente une maison de Tupelo abandonnée après les inondations de 1927, se
cache un album folk habité et ouvert à tous les vents émotionnels. Qui dit
Tupelo, dit aussi blues. Et il en est fortement question sur l’énergique
« Boneman » ou le très
épuré « I’m not gonna loose you »
joué de façon à faire revenir le fantôme de Lightnin' Hopkins. C’est ensuite
celui de Tom Joad chanté par Springsteen d’apparaître sur le magnifique et
sépulcral Our Story’s Grave. Souvent
comparé à Leonard Cohen, Tom Waits ou encore à  Mark Lanegan, la voix profonde de Benjamin
Nerot n’a rien à envier à ses pairs et embellie avec une émotion palpable les
huit titres folk blues parfois traversés par des élans électrisés. Carne Farce Camisole est en quelques sortes
le portrait sonore de son auteur. Une forte personnalité n’hésitant pas à
tutoyer l’intime et la sensualité quand il ne se fait pas rageur et lucide.

N’hésitons pas à dire que Carne Farce Camisole est, à ce jour, ce que Benjamin Nerot a fait de
plus passionnant.

Site / Bandcamp