The Feeling Of Love « Dissolve Me »

The Feeling Of Love_Dissolve Me_LP
Loin des ambitions hippies que pourrait laisser entendre le nom du groupe, The Feeling Of Love est au départ le projet solo de Guillaume Marrietta. Un one man band dans lequel il éructait des compositions garage, souvent minimalistes, sorties pour la plupart d’entre elles sur des labels tout aussi obscurs les uns que les autres. Après un remaniement, qui a vu les arrivées de Seb Normal à la batterie et de Sébastien Joly au clavier, puis une signature sur le très respecté label Born Bad Records, The Feeling Of Love sort avec Dissolve Me leur meilleur album à ce jour. Ces membres de la Grande Triple Alliance Internationale de l’Est  sonnent comme un groupe underground qui n’aurait jamais vu la lumière du jour, sauf peut-être la lumière blanche et chaude du Velvet Underground. Sa musique suinte sur les murs des bas fonds d’une ville où sont nées des légendes comme Lou Reed et Alan Vega. The Feeling Of Love, c’est une voix curtisienne qui montre le chemin à suivre sur I Am The Road, des claviers Suicide(aires) sur Numboy et une batterie qui se serait échappée des martellements de Moe Tucker sur Empty Trash Bag. Le trio messin fait du rock garage psychédélique sans structures alambiquées ? Si le riff est bon, jouons-le jusqu’à connaître une transe apocalyptique. De Dissolve Me, on n'en ressort pas indemne. Vide.  I feel like an Empty Trash Bag chante Guillaume. The Feeling Of Love est une nouvelle seringue plantée dans l’épiderme du rock délivrant le même venin chanté dans Sister Ray.

Myspace

The-feeling-of-love images photo