The Chap « We Are Nobody »

The-chap-we-are-nobody

La première écoute d’un nouvel album de The Chap est toujours quelque chose de singulier. Est-ce que l’on va être en présence du premier échec d’une discographie exemplaire ou être à nouveau face à un album repoussant une fois de plus les limites de la pop ? Cette fois-ci, c’est ni l’un ni l’autre.A la sortie  de leur Best Of We Are The Best, The Chap affichait une volonté de passer à autre chose. Sans faire tabula rasa de leur passé, nos dadaïstes anglais avaient envie de se pauser et de revenir à un peu plus d’humilité, eux qui s’annonçaient, non sans ironie, comme des légendes underground. C’est donc sous le titre  effacé We Are Nobody que The Chap marque son tournant discographique. Leur science du contre-pied et leur originalité mélodique sont toujours présents, même si ils donnent l’impression de vouloir s’ouvrir au plus grand nombre en creusant le sillon d’une pop plus épurée, mieux contrôlée et plus facile d’accès. Et c’est là le tour de force de We Are Nobody. The Chap se dirige vers une pop plus consensuelle sans perdre son âme. C’est un groupe lucide et presque assagi qu’il nous est donné d’écouter. On ne parlera pas du concept fumant « d’album de la maturité » car il existera toujours chez The Chap ce petit grain de folie juvénile qui fait qu’ils resteront toujours un groupe à part et respecté. Les membres de The Chap ont trouvé la clé leur permettant, on l’espère, de sortir d’un relatif anonymat. Etre personne pour redevenir quelqu’un, c’est bête mais il fallait y penser.

Site