The Buxom Blade :: The Buxom Blade

Dans les pubs, on ne retrouve pas que des soiffards, des fêtards, des abîmés, des âmes qui s’échouent, c’est aussi là que tire ses origines toute une frange du rock, aussi simple que diablement efficace. Le groupe mi-berruyer et mi-orléanais The Buxom Blade, avec son premier album sorti chez Beast Records, redonne toutes ses lettres de noblesse au pub rock que l’Angleterre a vu naître dans les années 70.
Derrière The Buxom Blade, on trouve quelques briscards de la scène rock française, pas des noms du haut de l’affiche, ni des mecs qui vivent de la musique depuis 20 ans, non, juste des mecs de l’ombre qui vivent la musique depuis toujours et qui n’ont pas besoin d’une affiche pour jouer des concerts. Concerts où ils s’investissent à fond, toujours avec la même intensité, tels des damnés du rock. Un all star band sans stars, mais garanti sans imposteurs, sans poseurs, avec des musiciens biberonnés au live et à la bière éventée. Ils font dans le rock qui n’en a rien à foutre du temps qui passe, des étiquettes, et qui ne révolutionne rien, mais donne tout.
Le visuel de ce premier album (réalisé par Franck Machalowski) est à l’image du groupe, il est difficile de ne pas voir ce rhinocéros qui se fond pourtant très bien dans le décor, un peu le même cas de figure qu’avec The Buxom Blade dans un pub. Dix titres sur cette galette et rien à jeter. Un disque qui ne fait pas dans le superflu. Ici on maîtrise le riff infaillible, les refrains qui accrochent bien comme il faut et le sens de la mélodie percutante. Même si le line-up actuel du groupe n’est déjà plus celui du disque, on sent que l’alchimie est là, contagieuse comme la chlamydia.
Si l’on décèle clairement une grosse influence britannique dans la musique de The Buxom Blade, de The 101’ers aux Buzzcocks, en passant par T. Rex, les références sont bien assimilées et ce premier effort fonctionne impeccablement. Un très bon album de rock, point bar(re) !

Jocelyn H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.