The Bohicas :: The Making Of

45B05C560D993DC8169CD12DC5EDFE6520152849143689

À les voir avec leur perfecto sur le dos, leurs jeans slims et leur tête trop bien peignée, on se dit que The Bohicas est le nouveau groupe servit comme la toute dernière sensation anglaise et qui sera oubliée le mois suivant. Ces anglais ressemblent à une sorte de Libertines ou Babyshambles relookés par Hedi Slimane, bien trop propres sur eux pour avoir vraiment des choses à dire. Mais c’est se tromper sur toute la ligne que de penser cela. Même si les premiers titres rageurs de The Making Of nous confortent un peu dans notre idée, le morceau Only You nous fait réviser notre jugement. The Bohicas n’est pas juste un groupe qui arrive à sortir des gros riffs garage rock plus (Where You At) ou moins heureux(Girlfriend). Les natifs du comté d’Essex savent se faire plus subtils et plus pop qu’ils n’y paraissent. Un piano par-ci (The Making Of), un riff et un chant nirvanesque par là (Red Raw). The Bohics arrive a varier les atmosphères dans un album tendu comme une corde raide.
Au fur et à mesure que l’on avance dans The Making Of, on se surprend à dire que The Bohicas pourrait bien nous refaire le même coup que The Rakes ou Maximö Park à leur époque. On retrouve chez The Bohicas, l’urgence post-punk des premiers et la vitalité des seconds. Leur premier single XXX pourrait même donner l’envie à Paul Smith de manger son chapeau melon, si par malheur, il tombait un beau jour sur ce tube. Et puisque l’on parle de hit, To Die For pourrait bien être le morceau qui convaincra les derniers récalcitrants imprégnés de préjugés malvenus.

Damien

casque1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.