The Bluebeard’s Castle :: Beyond the Door

Nouveau venu sur le front est-Strasbourgeois, The Bluebeard’s Castle va droit au but comme une Batmobile roulant à tombeau ouvert.  A l’image de Béla Bartók et de son opéra perturbé dont il a piqué le nom, le groupe d’obédience post punk-coldwave  défend une musique à la fois oppressive et nerveuse.
Les deux fondateurs Yannick Rault et Bela Goosy ont dû user jusqu’à la corde les disques de Joy Division, Chameleons et autres Virgin Prunes, pour  trouver leur identité.
Aussi No Rédemption, Shipmates, Died Of The Shock et Behind My Door se corrompent dans une ambiance cotonneuse et dark. Les basses tabassent, les guitares blindées d’effets et inspirées par le jeu de John McGeoch  (Magazine, Pil, Siouxsies and the Banshees.) sont à la fois intenses et mélodiques. Une boite à rythmes, parfaite pour le style, ancre le groupe dans une urgence salvatrice. Le chant de Bela Goosy, tour à tour sombre et  grave sait se montrer entrainant – Expropriation et l’onirique Before I Go – . The Bluebeard’s Castle ont parié sur le passé pour mieux affronter le futur. Bon choix.

Mathieu M