The Adelians :: The Adelians

theadelians_112

Jusqu’à aujourd’hui, Specific s’est constitué un catalogue jalonné par des coups de cœurs artistiques, mais aussi par des belles rencontres et des amitiés de longue date. Sans jamais céder à un style particulier, le label messin navigue entre les différents styles de musique allant de la pop de Twin Pricks, en passant, avec une facilité déconcertante, du psychédélisme Lo-fi de Dr Geo aux Documents Synthétiques de No Drum No Moog. À cela, il faut ajouter sa passion pour tout ce qui vient du Japon avec les sorties remarquées de BiS Kaidan, Charisma.com, ou encore Tokyo Karan Koron.
Pour sa dernière sortie vinyle, Specific surprend une nouvelle fois en allant sur un terrain où l’on ne les attendait pas nécessairement, la soul music.
Pour l’occasion, Specific s’est associé au label Q-Sound Recording pour sortir le premier album de The Adelians, le groupe-maison du label montreuillois composé de la toute jeune chanteuse (à peine vingt ans) Florence Pitard accompagnée de la section rythmique des Chacals et de Radek Azul Band.
Comme tout ce qui sort de chez Q-Sound Recording, The Adelians est le genre de groupe qui te rend complètement soul dès les premières secondes. Avec ses compositions uptempo, The Adelians prolonge la tradition soul en retrouvant l’esprit et le grain d’une époque bénie où Stax, Motown et le studio Muscle Shoals faisaient la loi en matière de black music.
Il est tentant de rapprocher The Adelians aux Dap-Kings de Sharon Jones, mais c’est se tromper sur toute la ligne. The Adelians a beau reprendre fidèlement les recettes de la soul de la fin des années 1960, ils magnifient le style et lui redonnent un coup de jeunesse en jetant des ponts entre le passé et le présent. Pour preuve, la fantastique reprise Stay de Rihanna et la relecture du kitchissime morceau des Carpenters (There’s A Kind Of Hush).
Entre modernité et classicisme, ils n’hésitent pas à agrémenter leur musique d’une petite touche garage (quel son de guitare fuzz mes aïeux) qui rend leur soul music encore plus vivante et percutante. Les tubes garantis 100% analogiques, chantés aussi bien en français qu’en anglais, ne seraient pas ce qu’ils sont sans l’énergie et la douce folie de Florence qui chante ses amours et ses peines de cœurs comme toute soul woman qui se Respect.
Respect est finalement le mot que l’on ressent à l’écoute de ce premier album de The Adelians et face à cette belle collaboration entre Q-Sound Recording et Specific.

Damien