Étiquette : review

Lite :: Filmlets

A l’heure où Topshelf semble avoir fait main basse sur les 4 titans du math-rock japonais (Mouse On The Keys, Toe, Tricot et donc Lite), avec plus ou moins de réussite (cf le fiasco des précommandes de la réédition du…

Lumerians :: Call Of The Void

Depuis sa formation à San Francisco en 2006, Lumerians explore le rock psychédélique à sa façon sans vraiment se soucier du qu’en dira-t-on et surtout sans vraiment savoir où ils vont. A chaque album, le groupe, installé désormais à Oakland,…

Rivière de Corps :: Sang et Corne

Alors pour le coup, je suis un peu en retard car cet EP est sorti le 16 mai, sur le label Grande Rousse Disque et Vague à l’âme… Et en même temps, ça tombe bien : le soleil est de retour,…

Campanella :: Vivid

Hormis son patronyme et son origine géographique, l’artiste qui nous intéresse aujourd’hui n’entretient aucun rapport avec notre chère et tendre Misaki aka SUIYOBI NO CAMPANELLA. En revanche, il porte en lui cette volonté qu’ont ses compatriotes de mélanger les genres…

Wand :: Perfume

Avec Plum,  Wand marquait une évolution stylistique dans sa musique. On se félicitait de voir la bande à Cory Hanson s’échapper des mauvaises influences qu’avaient pu avoir jusque-là le prolifique Ty Segall. C’est donc avec une certaine félicité que l’on…

Parquet Courts :: Wide Awake!

Il est encore trop tôt pour le dire. Seul l’avenir nous dira si Parquet Courts marquera profondément le rock indé autant que Pavement dans les années 90 ou les Strokes pour la décennie suivante.  Mais on peut dire dès aujourd’hui…

Joël Sarakula :: Love Club

Ne cherchez plus votre bande son pour l’été. Vous l’aurez si vous écoutez le nouvel album de Joël Sarakula.  Derrière ce binoclard aux faux airs d’Elvis Costello se cache un Australien exilé à Londres, déjà auteur de quelques albums passés…