Étiquette : review

Dirty Work of Soul Brothers :: Girl’s Ashes

Deux ans après le séduisant Electric Working, Dirty Work Of Soul Brothers signe son retour avec Girl’s Ashes. Reprenant à peu de chose près là où le power trio Nancéien nous avait laissé quelques années auparavant, force est de constater…

Les Olivensteins :: Inavalable

L’historique label Smap sort Inavalable,  premier album des Olivensteins ou le retour du plus illustre groupe Punk français, soit 38 ans après la sortie de leur unique 45t en 1978, suivi d’une compilation en 2011 chez Born Bad. L’écoute de…

VIN(YLE) :: Spécial Beaujolais Nouveau

« Salut vieux, tu nous fais un article sur le Beaujole ? » J’veux bien sauf que je rentre d’Espagne et que j’ai pas arrêté de boire des « vinos tinto de la casa » et des « rioja » qui sentent bon le fût de…

Orchard :: Serendipity

La serendipité, c’est le fait de faire une découverte par hasard et par sagacité alors que l’on cherche autre chose. Ce mot caractérise toute la carrière de Stéphane Grégoire avec son label Ici, D’Ailleurs. Mais c’est aussi le titre de…

No Land :: No Land

No Land est une création d’Olivier Mellano. Le rennais d’adoption affectionne les chemins de traverse. Féru d’expérimentations sonores – How we tried a new combination of notes to show the invisible or even the embracy of Eternity paru chez Naïve…

G. Lolli :: Capire Il Mistero

Achtung, this is a masterpiece ! D’après la définition du petit Lolli (véritable dictionnaire subjectif de l’histoire de la musique enregistrée dont la lecture est un plaisir insatiable), il s’agit simplement d’une longueur de plus dans l’incommensurable océan de la création,…

Le Seul Element :: Demon

L’identité de Le Seul Element reste encore à identifier. On sait que son pseudo est Bat et qu’il joue aussi dans Loth. Sur les quelques photos que l’on connaît de lui, il apparaît toujours en contre-jour comme une ombre abstraite…

Luna :: A Sentimental Education

Depuis 2005, date à laquelle Luna a mis la clef sous la porte, nous attendions des Américains un retour par l’entrée des artistes. Mais c’est plutôt par la porte de service et en toute discrétion que la bande à Dean…