Syntax Error « Friendship Loyalty Computers »

Syntax error
Rouen, comme beaucoup d’autres villes (Nantes, Rennes, Bordeaux…), aura toujours une connotation rock. Ville qui a connu son heure de gloire avec les Dogs, Rouen a toujours su s’échapper d’une morosité ambiante grâce à ses plus fidèles représentants qui ont fait son histoire. Les choses ne risquent pas de changer avec l’arrivée de Syntax Error. De toute évidence, Sylvain "Seal Vanus" Choinier, JF "Gros Rator" Riffaud et André "Foxy D" Pasquet ont décidé de continuer à faire vivre Rouen à grands cousps d’hymnes punk-rock. Déjà connus pour avoir formé des projets aussi divers que délirant (Kumquat, Oui Monsieur, Nuage Magique…), les trois rouennais se sont donnés pour mission de nous livrer un punk-rock impulsif et faussement primaire. Si on se laissait aller à la paresse, et pour présenter les différentes tonalités de leur dernier album Friendship Loyalty Computers, on annoncerait à la suite des groupes comme The Fall, The Jesus Lizard pour leur côté punk et les français de Sloy (qui se souvient d’eux ?) pour le petit brin d’euphorie qui règne dans les compositions. Autrement dit, Friendship Loyalty Computers est bourré d’un rock sans concession,  énergique et aiguisé, aux arrangements épurés dont Steve Albini ne renierait pas la filiation. Allant jusqu’au bout de leur folie, ou bug, c’est comme vous voulez, Syntax Error n’hésite pas à remplacer leurs textes par des codes informatiques. La musique de Syntax Error a la capacité de nous faire danser comme des idiots sans aboutir forcément à un internement. Friendship Loyalty Computers est donc destinée aux amoureux de sensations fortes et débridés. Vous êtes prévenus.
Site