Sieur et Dame « Amour et Papouasie »

Sieur-et-Dame-Amour-et-Papouasie

C’est en 2006 que Sieur (Etienne Anclin ) et Dame (Claire Grupallo) se forme. Cinq années plus tard, un premier album intitulé Perversion Discrète voit le jour. Cet album les met d’emblée dans la catégorie inclassable. Des mots comme « burlesque », « haut perché », « étrangeté » servent à décrire un groupe qui ne pouvait sortir leur premier album que sur le label nantais non moins inclassable, Kythibong.

Aujourd’hui, Sieur et Dame reviennent avec Amour et Papouasie. Un titre d’album qui annonce que le groupe n’a pas perdu de sa folie. La promesse d’une nouvelle rencontre toujours aussi surprenante est tenue.

Les ambiances sont médiévalisantes. Les mélodies sont jouées par deux freaks. Amour et Papouasie est un disque baroque, surtout pas rock. Ici on baigne dans une sorte de comédie tragique où le beau se trouve dans l’étrange. C’est le jeu de La Belle et la Bête ou encore la rencontre entre Le Bossu de Notre-Dame et la belle Esméralda. Le chant mixte ressemble à celle d’une Castafiore échappée d’une case d’Hergé, pour la partie féminine, et à un fou du roi pour le chant masculin. Sieur et Dame surprennent une nouvelle fois en arrivant à s’écarter des canons de la musique d’aujourd’hui. Ils se fabriquent un monde qui  n’appartient qu’à eux-mêmes et dans lequel règnent des contes de la folie ordinaire.

Entouré par de nombreux disques qui, au final se ressemblent presque tous, Amour et Papouasie nous offre une bouffée d’air frais grâce à sa singularité.

Site

Sieur et Dame sera en concert à Nancy le 29 octobre au Festival de L’Horreur de la Mort qui Tue