Oupa « Forget »

Oupa forget yuck cover pochette
Si parfois la rareté n’égale pas la qualité, le premier EP de Oupa est bien l’exception qui confirme la règle. Car pour vous procurer ce précieux sésame, il vous faudra vous lever tôt puisqu’il est prévu une sortie française ultra confidentielle de 50 copies et en cassette audio pour couronner le tout. Derrière ce pseudonyme, pas très vendeur il faut l’admettre, se cache Daniel Blumberg. Lorsque l’on sait qu’il a laissé son premier nom Yu(c)K pour ne pas nuire à son groupe, nous savons tout de suite à qui nous avons à faire. Daniel Blumberg n’est autre que le projet solo du leader charismatique de Yuck, groupe londonien qui a réussi à nous redonner envie de ressortir nos disques (même s’ils n’étaient pas très loin) de Pavement, Pixies et autres Dinosaur Jr. Daniel Blumberg laisse son côté slacker invétéré pour nous dévoiler une autre facette de sa personne avec des hymnes lo-fi intemporelles. Seulement accompagnées d’un piano et d’une voix, les sept ballades de Forget sont déchirantes de beauté et sont capables de tirer les larmes au plus insensible d’entre nous. Loin des courants emphatiques qui polluent les musiques actuelles, la musique drone (esque) d’Oupa est touchante par sa simplicité et sa mise à nu et prouve une fois encore l’incroyable ouverture d’esprit du label Atelier Ciseaux.

Achat