Rome Buyce Night – Sons Of Frida « Orchestra »

Sons of Frida - Rome Buyce Night - Orchestra
Une trompette soufflant le calme
avant la tempête pour des hommes tombés au champ d’honneur, le tout sur un
drone linéaire qu’une guitare et un chant parlé viennent à peine troubler. Drôle
d’impression d’être témoin du triste sort d’un champ de bataille que même
Verdun n’a pas connu. C’est un peu l’image donnée par les premières minutes du
titre Ultrasonic Scream en ouverture
d’Orchestra.
Un album écrit par Rome Buyce Night
et Sons Of Frida et dont la sortie
n’aurait pas pu être vue autrement que sur le très respectable label parisien Zéro
Egal Petit Intérieur.

Le groupe annoncé comme éphémère,
mais dont on espère déjà très vite une seconde collaboration, réunit pas moins
de 7 musiciens (trois guitares, deux basses, une batterie et des percussions).
Parti d’un split vite transformé en album commun, Orchestra est une fête païenne aux
confins de la musique improvisée et de la noise musique. Sorte de jam session
entre Sonic Youth et Tortoise sur The
Fear Of Being Shot
, on part très vite en compagnie de Can sur Toy Boy Therapy. Il ne nous reste déjà
plus que le rouleau compresseur psychédélique hawkwindien, Once You Were A Queen, pour souffler et nous remettre de nos émotions
toutes chamboulées. Orchestra est une
surprise en forme de mur du son que l’on n’attendait pas et dont on aime aller
droit dedans à la manière d’un Ayrton Senna sous pilote automatique. Sans doute
la meilleure surprise de cette rentrée.

Site