Real Estate « Atlas »

Après 2 albums et un EP plutôt réussis Real Estate revient avec un nouvel album lumineux.

Dès les premières notes de « Had To Hear »  il n’y a aucun doute sur le fait que ce disque soit la parfaite bande-son de road trips romantiques à souhait, impression confirmée par la finesse mélodique de « Past Lives » où nostalgie 60’s flirte avec un optimisme béat assumé.

Le premier single « Talking Backwards » aux guitares enchevêtrées rappelle parfois le superbe (et unique) album de The La’s  comme si le groupe de Ridgewood ( New Jersey) s’était immédiatement téléporté à Liverpool.

Délicatement exécutés, ces 10 titres respirent la sérénité d’une indie pop dreamy arrivée à maturité.

La classe naturelle des arrangements de l’instrumental « April’s Song » et l’intemporalité des thèmes de « How Might I Live »  et « The Bend » prouve à quel point le trio devenu quintet maîtrise sa jangle pop langoureuse.

Entre surf rock cosmique et missives byrdsiennes en puissance (Navigator) cet album se décline en plusieurs vignettes aux accents parfois psychédéliques qui conservent la capacité de nous plonger dans la rêverie la plus intime possible (Horizon)

Au final Atlas est un disque parfait pour la saison printanière : léger, sensible, sentimental, sensuel et radieux.
Que demander de plus ?

Cyrille

Site