Qúetzal Snåkes – Lovely Sort of Death EP

a3218244991_10De tous les labels ayant sorti des disques cette année, celui qui aura fortement marqué 2014 de son empreinte, c’est bien Howlin Banana Records. Label stakhanoviste et prolifique, le label parisien possède sur son tableau de chasse les plus excitantes sorties garage de l’année comme les EP de Travel Check, Dusty Mush, The Madcaps, ainsi que les albums de Departure Kids et les très remarqués Volage. Parmi cette profusion de sorties, on en aurait presque oublié qu’ Howlin Banana Records a sorti en mai dernier le premier EP de Qúetzal Snåkes en collaboration avec Retard Records.
Qúetzal Snåkes est originaire de Marseille et n’aime pas lorsque l’on dit qu’ils font du rock psychédélique. Pourtant, grâce à eux, la cité phocéenne n’a jamais aussi bien ressemblé à la Californie de The Warlocks (dont ils ont fait la première partie). Lovely Sort of Death EP est la bande son idéale pour un Deep Trip dans le désert de l’Arizona cher à Destruction Unit (autre groupe dont ils ont fait la première partie). Imaginez-vous en train de danser en transe sous le soleil brûlant, bourré de peyotl et entouré de crotales attendant le moindre faux pas pour nous offrir une mort tranquille (« Lovely Sort of Death »). C’est ça la musique de Qúetzal Snåkes. Des ambiances « Cosmic » un peu freaks gorgées de guitares fuzzées et de mélodies noisy hallucinées qui nous rejouent la vengeance du serpent à plume. Plusieurs titres ne trompent pas sur le type de produit que l’on ingurgite lorsque l’on écoute cet EP. Tout semble ici voler très haut sans jamais chercher à vouloir redescendre un jour. Vous l’aurez compris, ce disque n’a rien à voir avec un bad trip. Si l’expression « Turn on, Turn In , Drop Out » n’avait pas été dite auparavant par Timothy Leary, on l’aurait volontiers inventée pour Qúetzal Snåkes.

Damien

EVENT Concert au Quai Son, Nancy le 3 décembre 2014

casque