Princess Thailand :: Give It Up

© Jean Pellaprat

Sound Sweet Sound change de nom et devient Princess Thailand. On ne sait pas pourquoi les toulousains ont décidé de changer de patronyme et à vrai dire on s’en fout un petit peu. Ce qui nous ravi, c’est de retrouver chez eux cette musique qui fait vriller le cerveau en l’espace de quelques notes. S’il y a changement, c’est dans le son qu’il faut le chercher. Les deux premiers titres en écoute (I Can See / Give It Up) montre que le quintet s’éloigne un petit peu du psychédélisme que l’on avait découvert dans leur album Sinner Songs on Movie Scenes pour aller vers quelques choses de plus noise.

Princess Thailand n’a rien d’une princesse façon Reine des Neiges. On imagine plus ici une Kim Gordon criant sa rage contre un mâle qui aurait préféré sortir une fille plus jeune (coucou Thurston Moore). Il faudrait être aveugle et sourd pour ne pas voir dans Give It Up un tube en puissance. Un cri de loup dans la nuit moribonde qu’est aujourd’hui le rock bruyant français.

Pour vous en convaincre, il suffit de visionner le premier clip du groupe réalisée par Matthias Orgeur & Thomas Turbain offert en prémices d’un premier album attendu pour l’automne prochain.