Phospho « Time Hits » (Crème Brulée / La Baleine)

Phospho time hits

Allez tout le monde debout pour célébrer comme il se doit la nouvelle curiosité pop française. "Cocorico" entend-on déjà un peu partout. Jusque-là peu connu malgré un premier album bien dans l'air du temps (One Caballo Per Seven Frauen 2008) et des premières parties remarquées de Built To Spill, The Chap et Vampire Week-End…, Phospho a décidé de se faire entendre avec son second album au nom prémonitoire Time Hits. Phospho est peut-être la meilleure pochette surprise de ce milieu d'année 2011. Alors que One Caballo Per Seven Frauen était placé sous le signe du défoulement poprockpunkdisco (plus tout ce que vous voulez) avec une grosse envie d'exulter toute l'énergie accumulée au fur et à mesure des années, Time Hits est quant à lui plus réfléchi. Aujourd'hui les Niortais ont grandi avec leur musique. Les compositions sont plus maturées. La Dance est plus dense. Enregistrées par François Vachon (Les Négresses Vertes….) et masterisées à New-York par Alan Douches ( !!!, LCD Soundsystem…), les douze plages de Time Hits sont plus affables et plus poussées dans leurs constructions. Dorénavant Phospho emprunte le tunnel sous la manche pour voir si la brit pop des années 90 est encore en vigueur de ce côté-ci de la Manche. Portée par une voix rivalisant avec celle de Brett Anderson et Morrissey, la musique de Phospho montre qu'elle est aussi à l'aise avec les pop song (Pop Girl, The Passers By.…) qu'avec des titres plus sombres (Winter time, Jean-Luc...). Non vraiment Time Hits n'est pas un titre prémonitoire, mais un titre bien inspiré.

Myspace / Bandcamp