Pavement :: L’histoire de la pochette de Wowee Zowee

Connaissez-vous le point commun entre ces deux images ?
Les fans les plus aguerris de Pavement auront certainement reconnu quelques similitudes avec la pochette de l’album Woowee Zowee paru en 1995.
Son auteur est Steve Keene, un artiste américain qui a étudié à l’Université de Yale. Peintre prolifique, il a été  surnommé  « Assembly-Line Picasso » par le Time Magazine à cause de son stakhanovisme artistique. En 2015, il estimait qu’au cours des 25 dernières années, il avait créé,  vendu ou donné plus de 300 000 peintures.
« Je veux acheter mes tableaux comme on peut acheter un CD : c’est bon marché, c’est de l’art et ça change votre vie. L’objet n’a pas de statut. Les musiciens créent quelque chose d’instantané, sans limite et ce genre d’expression est ce que je veux rencontrer dans mon travail.  »

Selon Steve Keene, il y a trois considérations essentielles pour évaluer l’art: le volume! Le volume! Le volume! Proche des théories de L’Art pour Tous, il n’hésitait pas à l’époque à vendre ses œuvres entre 1 et 12 dollars. Aujourd’hui, ses œuvres valent bien plus cher mais auparavant, il voulait rendre l’art accessible à tous.  Et l’un des meilleurs moyens de se faire connaître et rendre l’art au plus grand nombre c’est assurément  les pochettes de disques. Surtout que dans les 90’s, les pochettes de disques avaient encore une importance pour les amateurs de musiques.
« En 1995, j’étais vraiment concentré sur la production de masse de mon travail. C’était très naturel de faire des pochettes d’albums  parce que je savais que si je n’en faisais pas, j’allais faire un million de photos et les laisser dans la rue pour que les gens voient mon travail de toute façon. Mon travail ressemblait à un fanzine, quelque chose que vous laissez dans un magasin de disques ou chez un ami. Je voulais que mon travail sorte physiquement dans le monde entier. »
Proche de la scène indie rock américaine, c’est tout naturellement qu’il  s’est retrouvé en 1993 à dessiner  l’artwork de The Arizona Record de Silver Jews dans lequel se trouve le regretté David Berman, Stephen Malkmus et Bob Nastanovich. Ces deux derniers jouent en parallèle dans Pavement. La connexion est faite et le groupe de Stockton demande à Steve Keene de dessiner la pochette de leur troisième album.
« Pavement m’a demandé de peindre la couverture de l’album  Wowee Zowee. C’était absolument incroyable que cela se produise parce que je me reconnais tellement dans leur musique. Quelques jours plus tard, j’ai peint un tas de trucs sur papier pour qu’ils choisissent celui qu’ils voulaient. Je pensais qu’ils allaient juste prendre mon dessin et le couper pour en faire un collage comme les précédents albums. Mais ils ont simplement pris une des choses que j’ai peintes, puis ils ont collé les mots dessus.
Le choix de Pavement s’est porté sur une réinterprétation libre d’une photo de Joseph Nettis prise en 1962 et parue dans Life Magazine en 1972.
« J’ai peint environ 20 ou 30 couvertures différentes. Je ne m’en souviens pas. Un tas de trucs. Une de nos amis étudiait le Moyen-Orient et enseignait  la littérature arabe au collège. C’était une amie de Stephen. Il y avait une ambiance Moyen-Orientale dans l’air. Tout le monde mangeait des falafels comme des fous à l’époque.  »
La légende veut que la peinture de Steve Keen ait  rappelé à Stephen Malkmus la pochette de  Känguru du groupe krautrock allemand Guru Guru. La dominante bleutée de la pochette et la bulle de bande dessinée ne font aucun doute aujourd’hui  sur les motifs du choix.
Wowee Zowee sort chez Matador en 1995 et reste encore aujourd’hui l’un des monuments indie rock des années 90. Par la suite, Steve Keene  a travaillé pour The Apples in Stereo , Soul Coughing, Band Of Horses, The Victoria Lucas. Et même si aujourd’hui il passe la plupart de son temps à reproduire des pochettes illustres (cf Instagram), Steeve Keene a récemment dessiné l’artwork d’Interiors dernier EP d’Ultramarine sorti en avril dernier.

Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.