Nestorisbianca « Genetics »

Nestorisbianca est typiquement le type de groupe qui est l’antithèse de tout ce qui peut régir la vie d’aujourd’hui. Dans une vie où tout va très vite, la troupe de Lionel Laquerrière prend son temps pour mieux réfléchir et aboutir…


Chronique : Hushpuppies – The bipolar Drift

Hushpuppies – The Bipolar Drift – Differ-ant (Sorti Mars 2011) Quatre ans, Hushpuppies aura mis quatre années pour sortir « The Bipolar Drift » leur troisième album. Certes, la disparition du label Diamond Traxx qui les à vu naitre n’aura pas arrangé…


Extra Life « Ripped Heart »

Est-ce nos oreilles qui s’habituent à la musique d’Extra Life ou est-ce la musique des américains qui devient plus accessible ? En effet, Ripped Heart est moins difficile d’accès à la première écoute que les précédents albums. En 2010, Charlie…


Kurt Vile « Smoke Ring For My Halo »

Issu d’une famille de dix frères et sœurs et conducteur d’engins pour gagner sa vie; rien ne prédestinait la carrière qu’embrasse aujourd’hui  l’américain originaire de Philadelphie. Depuis Constant Hitmaker (2008) mais surtout depuis Childish Prodigy (2009) que Kim Gordon (Sonic…


13 & God « Own Your Ghost »

En 2002, The Notwist avait lâché dans l’atmosphère un album (Neon Golden) dont beaucoup ont  eu du mal de s’en remettre. On y revient de temps en temps pour voir qu’il n’a pas pris une ride. Même si la suite…


Pendentif « Debut EP »

Après avoir surpris tout le monde en sortant l’année dernière le premier EP de Young Michelin (vainqueur de l’édition 2010 du concours CQFD), le label avignonnais La Bulle Sonore récidive avec le 45t d’un tout nouveau groupe tout aussi prometteur.…


Austra « Beat The Pulse »

Une pochette noire et blanche montrant deux femmes habillées comme à la belle époque telles Loïe Fuller prête à saluer son public. Voici la manière dont se couvre la toute dernière signature du label Domino Records. Basé à Toronto, Austra…


Crâne Angels « Virgin/The World »

Un artiste peut en cacher un autre, ou plutôt ici, un artiste peut cacher un groupe. En effet, des artistes stakhanovistes on en connaît et Vincent Bestaven est de ceux-là.  Lorsqu’il ne joue pas ses mélodies célestes avec son projet…