Mother Mountain « S/T »

Mother mountain
Il faut bien l’admettre et ce n’est pas une nouveauté en soi, mère nature est un sujet d’inspiration inépuisable dans l’histoire du rock. Les Beatles ne chantaient-ils pas Mother Nature’s Son ? Mother Mountain, première signature du tout nouveau label/Collectif Vilaine Mouche, est encore un bon exemple de cette tradition louant la nature. A l’image d’un patronyme et des titres comme Blossom Cushion ou Brand New Sun qui évoquent autant Neil Young (guitare lonesque) que les évasions folk de Beirut (trompette), on pourrait accumuler les références plus ou moins justifiées comme autant de chemins de traverses à découvrir. Mais à regarder dans sa globalité, l’EP éponyme gagne en homogénéité singulière. Car même si Mother Mountain n’apporte rien de neuf à la cause folk rock, c’est avec un certain génie et une générosité sans failles que le groupe offre une belle collection de titres sur lesquels souffle un vent de liberté épris de grands espaces, incarnée par des mélodies accrocheuses et des envolées noisy du sommet final qu’est Plants Migrants & Sediments. A la fin de cet EP bien trop court, on ne peut que féliciter Vilaine Mouche de nous avoir piqués au vif avec cette belle révélation hivernale.

Bancamp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.