Milo :: Who told you to think??!!?!?!?!

Le hip-hop est protéiforme mais nombreux sont ceux qui assimilent ce courant musical à des clichés assénés sur les ondes. Il n’y a pas un seul hip hop et les exemples pouvant étayer ces propos ne manquent pas. Milo, jeune rappeur américain nomade qui semble constamment en mouvement, est l’un d’eux. Who told you to think??!!?!?!?!, son nouvel album, est à mettre entre toutes les mains.

Enregistré en seulement 24 heures, ce disque est d’une richesse et d’une maturité aptes à projeter Milo dans la cour des grands. Milo y fait tout ou presque. Il rappe ces textes, mais produit aussi ses titres. Il bidouille sans jamais charger inutilement sa musique, ce qui rappelle un peu les meilleurs jours du label Anticon. L’ensemble respire et ne ploie jamais sous le poids d’une surdose d’effets inutiles. Les influences sont à chercher autant du côté de Busdriver (qui apparaît en guest sur Rapper), Open Mike Eagle, que de Ghostpoet. D’ailleurs, en évoquant Ghostpoet, on se dit presque que Milo tient plus du hip-hop anglais, souvent plus sobre et jazzy. Son flow magnétique est subtilement massif car jamais pesant, tout en nuances et en variations. Les paroles naviguent entre réflexions introspectives et des textes plus spontanés. Les références littéraires ne manquent pas. Peut-être plus sur ses précédents albums que sur celui-ci mais tout de même. En parlant de clichés, Milo se questionne d’ailleurs dessus et les pointes du doigt sur Call + Form (Picture) : Why’s your favorite rapper always babbling about his brand again? / Like we asked him? Like we asked him?.

En fait, ce disque est une belle leçon d’humilité et de simplicité.  Pas de superflue, tout en cohérence et en subtilité. Si Who told you to think??!!?!?!?! prends bel et bien ses racines dans la scène underground, il est plus qu’un bon disque de l’ombre. Il est l’anti-clichés du hip hop mainstream. C’est l’alternative dans l’alternatif. Un album impressionnant de maturité pour un jeune rappeur tout juste âgé de 25 ans. Il y a donc bel et bien un hip-hop de demain et c’est aujourd’hui que ça se passe.

Jocelyn H.