Mick Harvey « Sketches From The Book Of The Dead »

Mickharvey_sketches from the book of the death_ cover_pochette
Homme de main pour Pj Harvey ou second couteau au sein des Bad Seeds de Nick Cave, Mick Harvey est de ceux qui officient depuis de nombreuses années dans l’ombre d’une fratrie inspirée. Partenaire privilégié, il est aussi l’auteur d’albums et de bandes originales d’une grande classe. Après ses deux albums de reprises de Serge Gainsbourg et Two Of Diamonds paru en 2007, Sketches From The Book Of The Dead est le premier opus de l’Australien à tutoyer l’univers intime sans aucune aide de la part des membres des Bad Seeds.  Comme le titre de l’album l’indique, il n’est pas question ici d’amuser la galerie. C’est suite à la perte de plusieurs proches, que l’idée d’écrire sur les relations entretenues avec les disparus lui vint et devint un véritable projet en tant que tel.  Comment faire pour ne pas perdre le souvenir de l’autre ? Comment le faire continuer à vivre ? D’une voix introspective et  profonde, parfois à la limite du chuchotement, Mick Harvey chante avec solennité cette relation rarement chantée en musique. Empreintes d’élégance, les compositions réussissent à se défaire de presque trente années d’héritage reçu au côté de Nick Cave rendant l’ensemble à  la fois cohérent et homogène. Mick Harvey s’affirme et deviendrait presque l’égal d’un Leonard Cohen ou d’un Johnny Cash. Passer de l’ombre à la lumière en devenant un simple observateur du passé, il y a longtemps que l’on attendait ça de la part de l’ex Bad Seeds.

Site

Mick-Harvey-Photo02