Megafauna « Larger Than Human »

Megafauna larger than human pochette cover image
Aujourd’hui, c’est un fait, les années 90 reviennent en force dans les influences de tous les groupes émergents. Autre preuve s’il en est, ce sont les multiples reformations de groupes (Pavement, Pixies, Inspiral Carpets…) qui connurent leur instant de gloires durant cette décennie glorieuse. Megafauna publie son premier album et s’inscrit dans le rock initié par des groupes comme The Breeders, Veruca Salt et consorts. Mais enfermer Megafauna dans cette seule étiquette serait bien trop réducteur et mal vu par la bande de Dani Neff. La jeune New-Yorkaise revenue dans son Austin natal, forme en 2009 Megafauna et instaure une nouvelle lecture du rock en y injectant une dose de rock bien lourd estampillé 70’s (Dani Neff n’hésite pas à faire des solos de guitare et des descentes de notes dans ses morceaux). Bâti d’une réputation scénique grâce aux multiples tournées à travers les Etats-Unis, c’est à l’école des concerts que Megafauna puise son rock rageur, intransigeant et surtout addictif pour des moments magiques que seul un power trio peut fournir.  On n’avait plus vu autant de furies incendiaires dans un même groupe depuis l’apparition de Sleater-Kinney et The Bellrays réunis.

Actuellement en tournée européenne avec General Bye Bye.

Site