Matthew E. White « Big Inner »

Matthew-e-white-big-inner
Matthew E. White c’est un peu la surprise du chef qui arrive
comme une gifle que nous aurions méritée par manque d’attention. A moins d’être
super pointu sur la scène underground américaine, peu, pour ne pas dire
personne,  n’a déjà entendu parler de cet
individu, bien qu’il ait déjà joué au sein du groupe The Great White Jenkins et
fait quelques piges pour des groupes plus connus. Originaire du très puritain
État de Virginie, Matthew E. White possède le physique d’un fils qui aurait eu
pour mère une chanteuse des Mama’s & Papa’s et comme père Robert Wyatt. De
là à imaginer que la musique de Big Inner
soit à mi-chemin entre la légèreté de l’une et la sophistication de l’autre, il
n’y a qu’un pas. Mais les sept morceaux de ce premier album renferment de bien
plus belles choses encore.

De premier abord, ce fils de missionnaire de vingt-neuf ans paraît
un peu nounours, mais c’est un homme fragile et rempli de finesse qu’il nous
est donné d’entendre. Dès son premier album, Matthew E White impressionne par
sa capacité à se mettre d’égal à égal avec des songwriters tels que Randy
Newman (période Sail Away) et des
compositeurs comme Issac Hayes. En effet, c’est bien une musique riche en
arrangements et soul dans son attitude que nous pouvons écouter ici. Matthew E.
White chante parfois comme Curtis Mayfield et arrange ses morceaux comme au bon
vieux temps de Stax et du Philadephia Sound.

C’est une ambiance presque spirituelle qui se dégage de Big Inner. Le chant gospel de Big Love et le groove de l’ensemble nous
convoquent à une sorte de messe du temps présent entre Primal Scream et MFSB, alors
que Gone Away est à deux doigts de
nous tirer les larmes des yeux  lorsque
l’on apprend qu’elle est dédiée à son jeune cousin décédé.

Spirituel et bouleversant, Big inner s’incruste en vous et ne vous quitte plus. Lorsque l’on
voit la grandeur que cet homme a dans son fort intérieur, on ne peut que lui
souhaiter d’être big outside.

Site

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.