Matt Is A Grown Man :: Yellow House & Other Stories

Matt Is A Grown Man :: Yellow House & Other Stories

C’est sur les conseils bien avisés de Julien Bouchard que Mathieu Battu s’est décidé à nous proposer l’écoute de sa musique. Bien lui en a pris, car c’est une véritable rencontre qui nous a été donné de faire.
Mathieu n’est pas un nouveau venu sur la scène pop, puisqu’il officiait auparavant comme frontman dans le groupe spinalien Major Cooper. C’est le sentiment d’une fin inéluctable de sa formation originelle et un goût de plus en plus vivace pour ce qu’il appelle la « solo-itude » qui a poussé Matt à se lancer seul dans une aventure pop sous l’alias Matt Is A Grown Man.
Après avoir visité avec son groupe les sonorités pop tendance emo proches de Sunny Day Real Estate, Matt revient avec une formule plus intimiste sans toutefois trahir son goût pour la pop song parfaite.
L’impression générale qui ressort de ce Yellow House & Other Stories est celle d’une maison harmonieuse basée sur ses fondations solides dont les origines remonteraient au milieu des années 90. On pense à Elliot Smith pour le jeu mélancolique, à « Your Ghost » de Kristin Hersh pour les arrangements de cordes et à Mathew Caws pour le chant et les incartades électriques proches de celles de Nada Surf (« Story#2« , « Empty Right Now« ).
La corde sensible est souvent tendue sur des morceaux tels que « Riot In Your Heart » et « Waitin’ Waltz » (clin d’œil à « Waltz#2 » ?). Yellow House & Other Stories ne manque pas de surprises grâce à son lot d’irrésistibles ritournelles pop.
Parfois, les échappées en solitaire permettent à certains artistes de passer de l’adolescence à l’âge adulte. C’est le cas pour Mathieu qui porte bien son nouveau patronyme.

Damien