Manuel Etienne – Vaudémont

Vaudémont, village lorrain situé sur un éperon rocheux chargé d’(H)istoires. En matière d’histoire, Manuel Etienne s’y connaît et préfère raconter celle du quotidien passé ou présent. Vaudémont c’est aussi nos démons. Les morceaux d’une vie que l’on vit tous les jours. Sauf que Manuel Etienne a l’art et la manière pour la magnifier avec des phrases qui restent en tête pour on ne sait quelle raison.

Même les bus, même les trains,
Même Dimitri le teckel, ne me regardent plus

(Invisible)

J’attends encore dans la cuisine
Le retour de Bleu Patrick
Je prie pour qu’entre entre lui et moi
Jamais, il n’y ait d’abîme
Collé aux buées des grandes vapeurs
Je sais bien que l’usine, elle ferme à 20H

(Les Oiseaux d’Ormes)

Sous mon K-way je suis mouillée,
Mais au dessus y’a rien qui tient
Tu fais le beau, tu te crois malin,
De toute façon rien à cirer !

(La Fille Imperméable)

Manuel Etienne joue avec les mots et écrit seul ce que Boris Bergman écrivait pour Alain Bashung.

Musicalement, on ne sait pas trop d’où vient Vaudémont. Ralliant à sa cause quelques mercenaires de la scène locale, parmi lesquels Tom Rocton (Alone With King Kong), Fabien Pilard (Venus In The Dust) et David L’huillier (impossible d’énumérer tous les groupes dans lesquels il joue), Manuel Etienne joue une musique aux confins des influences pop et rock qu’il a si bien digérées  qu’il est difficile d’établir une influence principale. On reconnaît bien un peu là de pop anglaise de la fin des 70’s débuts 80’s et de la chanson française lettrée ici, mais à quoi bon essayer de décrire une musique qui nous touche et nous fait perdre tout notre vocabulaire et nos superlatifs. Vaudémont ne fait pas dans le Détails. Plus lumineux que le précédent album, il est comme un baiser toxique qui nous aurait imprégnés de son venin.

Manuel Etienne poursuit ici l’édification passionnante d’une œuvre marquée par des thèmes universels et des mélodies qui le sont toutes autant.

Pour finir là où on a commencé, Manuel Etienne est  un artiste lorrain chargé d’histoires situé sur un pinacle merveilleux.

Damien

Site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.