Los Dos Hermanos « Bourbon, Blood & Seafoods »

2854700615-1
Depuis plusieurs années déjà, Bordeaux est l’un des centres
névralgiques du rock français. La cité Girondine est la ville de Noir Désir
bien sûr, mais aussi de Gamine, Kim, Adam Kesher, et aujourd’hui de JC
Satan. Il faudra désormais aussi compter sur les garageux de Los Dos Hermanos. Un
nom à consonance hispanique mais lorsque l’on se penche sur la musique, on se
retrouve très vite dans les rues de San Francisco ou sur la Ligne Maginot. Thee Oh Sees et
The Feeling Of Love sont les deux figures tutélaires auxquelles il est
impossible de ne pas penser à l’écoute de Bourbon,
Blood & Seafoods
. Si le genre et les sonorités ne sont pas nouveaux, le
duo maitrise avec une certaine facilité cet art de jouer un rock fougueux avec
une énergie brute. Pour se différencier et pour approcher une certaine
singularité vis-à-vis des nombreux groupes garages qui naissent en ce moment,
Los Dos Hermanos puise son inspiration dans l’histoire avec un grand H. Le duo
n’hésite pas à chanter quelques personnages historiques (Robespierre, Louis XVI…)
et à prendre comme pochette une image révolutionnaire avec une guillotine. Los
Dos Hermanos sont en fait là pour vous faire perdre la tête à coup de surf rock
et de rock garage fiévreux. Pour rester dans l’histoire, Winston Churchill n’avait
pu qu’offrir du sang, de la sueur et des larmes. Los Dos Hermanos préfère
offrir du whisky, du sang et un plateau de fruits de mer. On préféra largement
ce menu.

Site