Le SuperHomard :: Maple Key

le_superhomard-portrait01

Après un premier Ep qui avait attisé notre curiosité, c’est avec beaucoup d’intérêt que nous attendions le SuperHomard sur un format plus long. C’est désormais chose faite avec Maple Key, premier album distribué en France ce mois-çi par Écho Orange (un an après sa sortie au Japon).

Pour ceux qui ne le savent pas encore, sous ce pseudo de super héro des fonds marins se cache Christophe Vaillant membre (entre autre) de Pony Taylor dont la chronique de l’unique album est toujours visible ici.

A l’instar de la power pop proposée en groupe deux années plus tôt, Maple Key c’est 8 titres pop tendance tranquille remplis d’arrangements soignés et de psychédélisme délicat.  Un album court mais réussi à bien des égards. Une émancipation douce et toute en finesse, une parenthèse enchantée bercée magnifiquement par la voix de sirène de Pandora Burgess.

Faussement dans l’air du temps, Maple Key c’est un peu comme si Orwell composait pour Jacco Gardner (ou l’inverse). Une musique pop et illégitimement psychédélique du meilleur goût rappelant que l’esprit des High Llamas n’est jamais très loin, celui de Stereolab non plus.

Envie d’autre chose ? Foncez, ça serait dommage de passer à côté.

O.