Laetitia Sadier « La Piscine »

Laetitia sadier la piscine
En 2009, l’annonce de la mise entre parenthèse de Stereolab était reçue comme une gifle. Et ce n’est pas la compilation de titres inédits Not Music parue l’année suivante qui nous consolait de cette perte. Fort heureusement depuis, Laetitia Sadier donne régulièrement des nouvelles discographiques avec son autre groupe Monade son album solo, The Trip (2010) et le split 10’ Woolly Jumpers #1 sorti chez Wool Recordings. Fort de cette expérience, le label mené par Franck Rabeyrolles, alias Franklin, a demandé à l’ex-Stereolab de produire quelque chose de très personnel dont le résultat est l’aquatique EP La Piscine.

Pour cette occasion, Laetitia Sadier s’est entourée d’amis croisés tout au long de sa carrière et leur a demandé de composer un morceau sur le thème de l’eau. Parmi les noms rencontrés, le multi-instrumentiste Richard Swift, coproducteur de The Trip avec Emmanuel Mario, offre le morceau MG 3333, déjà entendu sur son album Walt Wolfman. Rebbeca Gates, rencontrée lors des sessions d’Emperor Tomato Ketchup alors qu’elle sévissait en même temps dans le trop méconnu groupe The Spinanes, nous fait prendre notre temps avec le très mélodieux Take A Little Time. Quant à Superbravo, qui n’est autre que le projet solo d’Armelle Pioline (membre d’Holden), elle clôture l’EP avec le très Mazzy Star(ien) A Space Without Corner. Que les fans impatients d’entendre de nouvelles compositions de Laetitia Sadier se réjouissent. Avec La Piscine Laetitia offre deux titres inédits, G the opposite of spectator et le titre francophone issu des sessions de The Trip avec Richard Swift Resistance dans l'ombre.

Même si l’on ne remerciera jamais assez Wool Recordings de nous avoir permis d’entendre des nouvelles choses venues de la sphère Stereolabesque, on lui en veut tout de même de raviver cette douloureuse impatience d’entendre un nouvel album du groupe londonien. Mais que c’est bon de se faire du mal en plongeant dans La Piscine.

Wool Recordings

Laetitia sadier