Kid Bombardos  » Turnin’ Wrong »

Kid bombardos turnin wrong
Passé l’effet du déjà entendu que procurent les morceaux Sundays et I Round The Bend parus dans les deux premiers excellent EP, on peut dire, à l’écoute des nouveaux morceaux de Turnin’ Wrong, que Kid Bombardos a passé le cap d’une maturité précoce. Les péchés de jeunesse où le groupe tentait de ressembler à ses modèles sont bien vite oubliés. Kid Bombardos n’a jamais été aussi bon que lorsqu’ils décrochent de leurs influences un peu trop présentes. Très percutants lorsqu’ils font du Kid Bombardos comme les sommets de Turnin’Wrong que sont A Honest Man et I’m Gonna Try où trop de rage juvénile concentrée explose aux grands jours à coup de riffs de guitares acérées. « Live Fast, Die Young » disait James Dean, Kid Bombardos reprend cette devise à lson compte. Les bordelais ne sont pas à un paradoxe prêt en injectant dans leur musique une dose d’exotisme (Pig Sty et The Loneliest) et en se transformant en teenage lover sur Turnin’Wrong et Train of Love. Ce premier album réussi n’est que la confirmation de tout le bien que l’on pensait d’eux et évite au groupe de mal tourner.

Site

J.Carrere_Violence Collective - copie