Julia Holter :: Have You In My Wilderness

Julia Holter  Have You In My Wilderness

« It’s easy to start a sentimental ballad, but it’s a challenge to finish. » Pour Have You in My Wilderness, Julia Holter a pourtant réussi à nous offrir un album définitivement étincelant et abouti. Pour la première fois, elle s’est livrée à une écriture quasi automatique, en reflet à son univers intérieur. Sur ses autres albums, c’était plus conceptuel, lié et directement inspiré de textes littéraires précis. Alors forcément (et heureusement on va dire) Have You In My Wilderness te touche, parce que c’est sincère, vrai, porté à fleur de peau, même si réarrangé ensuite (ben oui, y a tout un band de musicos de Los Angeles qui joue aussi, la classe). On plonge direct dans son univers (super gentil jusque là) avec « Feel You », premier extrait de l’album, qu’on peut écouter depuis quelques semaines sur le net. C’est LE titre qui m’a interpellé, la parfaite bande-son quand t’as envie de prolonger l’été et profiter des derniers rayons de soleil dans ton cabriolet, on the road, cheveux aux vent. (si tu n’as pas de cab comme moi tu mets à fond la fenêtre ouverte ça le fait aussi, mais rouuuuule). Suit une autre superbe ballade « Silhouette » et là, sur la fin, dans les cœurs superposés et obsessionnels, tu sens que ça part en cacahouète, tu commences à être vraiment content parce que tu commences aussi à comprendre ce qui t’attend… Ça va barrer, c’est certain ! Alors il paraît qu’elle a voulu faire un truc ‘country’… pour l’écriture, le côté ballade, les sons chauds (cordes, sax)… et dans le chant parfois, ok sur « Sea Calls Me Home », la mélodie de « Everytime Boots »… Mais jamais je n’aurais osé poser cette étiquette sur cet album. Même si c’est peut-être là où on se rejoint, elle et moi. Have You In my Wilderness est un album pop où l’acoustique est constamment (électroniquement) retravaillé et renforcé, et c’est ça qui lui donne toute sa magie. Je n’oserai pas non plus la comparer à qui que ce soit, parce que c’est un univers à elle seule et qui fait toute sa force, toute sa beauté. Un personnage à découvrir, et le titre de l’album Have You In My Wilderness a déjà tout dit. Vas faire un tour.

JA FA

casque1