Sonic Satellite

Sonic Sat Band
Certaines rencontres peuvent changer le cours des choses. C’est ce que doit se dire aujourd’hui Pierre Dubost. Car s’il n’avait pas rencontré son voisin de palier, Philippe Almosnino, alias Phil Wampas, peut-être qu’il aurait continué son job de consultant en développement de projets informatiques à la Défense et mènerait une vie des plus banales. Mais voilà, après avoir quitté son métier, tout est allé très vite. Pierre Dubost est engagé comme bassiste pour Tarmac et Keren Ann. Fort de ses expériences avec la variété française qui l’ont emmené jusqu’aux Etats-Unis, Pierre décide de monter Sonic Satellite avec de vieilles connaissances : Jean-Baptiste Ayoub (Sugarbeans, Deneuve), Guillaume Fresneau (Dalhia) et Jérôme.
Arcade Fire, Interpol, The Smiths et Joy Division font partie des bagages du groupe mais ce sont d’autres noms qui viennent à l’esprit lorsque l’on écoute les mélodies référencées. Les Ramones courtisent la pop sur I Wish. La guitare façon Heroes  sur Show Me The Way rappelle David Bowie. Jesus and Mary Chain n’est pas très loin sur le shoegazé Family. Et puisque l’on parle de famille, il faudra parler des parents New Order sur Blue. Mais Sonic Satellite déploie toute son originalité lorsqu’il joue son propre rôle sur A New Joy. Une pop classique et intemporelle, assise sur des fondements solides et  surtout assimilés, ne partageant pas l’esbroufe du m’as-tu vu. Sonic Satellite joue une pop franche sans intention de leurrer son monde. C’est ce qui nous a donné envie de poser quelques questions à Pierre Dubost, histoire de faire un peu plus connaissance.

SONIC SAT LOGO

                    INTERVIEW

– Pouvez-vous présenter Sonic Satellite ?
Sonic Satellite est à l’origine le projet pop rock de Pierre, chanteur bassiste, et est devenu un groupe avec JB, batteur, et Guillaume, guitariste. Jérôme, que l’on a rencontré récemment, assure les guitares lead.

– Pouvez-vous expliquer le choix du nom du groupe Sonic Satellite ?
C’est un choix « musical », comprenez ça sonne bien !

– Lorsque l’on parle de Sonic Satellite, des noms comme The Smiths, The Strokes, Interpol, The national… sont évoqués. Ca ne fait pas un peu peur un name droping comme celui-ci ?
Peur ? C’est plutôt flatteur ! Ce sont des groupes que l’on aime et que l’on écoute souvent, ça doit donc se ressentir dans notre musique. Mais le mieux est de se faire une idée en écoutant l’EP, je pense que les influences sont plus larges que ça.

– Qu’est ce qui inspire Sonic Satellite et quels sont les thèmes privilégiés dans les chansons ?
Ce qui m’inspire c’est le quotidien, ma vie sociale et professionnelle, les potes avec qui je fais de la musique, les rencontres, les lectures, les films…
Je n’ai pas de thèmes privilégiés, j’écris instinctivement sur les relations – amoureuses en général – car c’est ce qui me préoccupe le plus.

DEF VISUEL POCHETTE

– Est-ce que le fait d’avoir été proche de groupe comme Tarmac et de Keren Ann a apporté quelque chose à la musique de Sonic Satellite ?
Gaétan Roussel et Keren Ann sont des auteurs-compositeurs de grande classe. Je trouve qu’ils ont tous les deux, chacun dans leur registre, un don incroyable.
Je les ai accompagnés en tant que bassiste.
Avoir joué leurs chansons sur de longue période m’a permis d’assimiler une certaine façon d’écrire une chanson. Et c’est, entre autre avec ce bagage que j’aborde la musique de Sonic Satellite.

– Pourquoi débuter avec un EP autoproduit ?
Je trouve le format intéressant : on a tendance à repasser le disque car c’est un format court. C’est un EP « concept » dans le sens où il raconte une histoire qui se déroule sur 5 titres.
Si on a l’a autoproduit, c’est avant tout pour exister musicalement et se faire plaisir.

– Quelles sont les ambitions de Sonic Satellite et quelle est la prochaine étape après cet EP ?
La prochaine étape, c’est l’enregistrement de nouveaux titres. On a une dizaine de chansons maquettées.
Les ambitions sont simples : se produire en live, faire la promo du groupe (en ce moment on travaille avec Babylone Promotion), faire un clip, et trouver un tourneur.

Sonic Satellite