Hoboken Division

Hoboken division
Après avoir foulé les scènes de plusieurs festivals lorrains et salles européennes, Hoboken Division s’offre une nouvelle fois un beau plongeon dans le delta blues garage. Parti à Lièges, non pas pour sucrer les gaufres, mais pour enregistrer deux titres originaux, le duo nancéien en revient avec un superbe vinyle 45t. Il continue ainsi sa propension à faire les choses biens et surtout avec classe, puisque le premier Ep était enveloppé dans du papier kraft sérigraphiée donnant un petit plus à aux quatre premiers titres inusables.

A l’instar de la pochette laissant deviner une partie de leur visage, A Night Out et Devil Got My Woman dévoilent un peu plus la personnalité du groupe et sa vision du blues. Il y a toujours ce blues rugueux en mode DIY accompagnant une voix puissante. Mais cette fois-ci, Mathieu et Marie laissent apparaître leur envie de bousculer les canons du blues et montrer un profond respect pour leurs pairs.

Le slide à la Elmore James (qu’ils reprennent en live) et le pouls cardiaque de la boîte à rythme de la face A Night Out, procurent une envie rageuse de glisser sur les routes nocturnes du Mississippi à la recherche du dernier Juke Joint ouvert.  Avec Devil Got My Woman,  finies les comparaisons avec The Kills. Hoboken Division s’inscrit dans la tradition et rend hommage de la plus belle des façons à un autre James originaire du delta, Skip. Une version remarquable et très remarquée puisqu’elle s’est retrouvée sur le site officiel d’autres amateurs de blues, les Black Rebel Motorcycle Club.

Connaître le passé pour inventer le présent, Hoboken Division l’a bien compris. Après ce 45t réussi, un avenir en forme de 33t se fait de plus en plus pressant.

Site / Bandcamp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.