Great Mountain Fire « Canopy »

Canopy-Cover11
Alors que Girls In Hawaï peine à survivre de la mort de son
batteur et que dEUS se « barmanise » dans un rock de moins en moins
fréquentable, l’avenir de la pop belge était aussi sombre qu’un pays sans
gouvernement malgré les efforts louables de BRNS. Heureusement, une lueur d’espoir
et surtout de fraicheur semble renaître comme un printemps arrivé avant l’heure
avec les tout nouveaux Great Mountain Fire.

Formé en 2006 à Bruxelles, il a fallu pas moins de six
longues années pour que Great Mountain Fire trouve Fortune sur les terres de
Phoenix. Même s’ils partagent avec ces deux groupes un goût certain pour la pop
hédoniste, le combo bruxellois assure un style hybride alliant les rythmes funk
et kraut enveloppés dans des mélodies pop. De la confusion des genres nait onze
titres remplis d’un bonheur ultime et communicatif. Dans le bien nommé Canopy,
Great Mountain Fire se joue des références comme pour mieux les posséder et
brasser un univers unique. Du grand saut lunaire et progressif du titre éponyme
que Felix Baumgartner a sans doute croisé dans sa chute stratosphérique, aux
rythmes calibrés pour devenir des tubes FM en puissance (It’s Alright, Cinderella,
Late Lights…), Great Mountain Fire
fait preuve d’un sens inné de l’écriture pop qui les fera, incessamment sous
peu, monter vers les plus hautes cimes.

Site