God’s Empire :: God’s Empire

Sur le papier, la réunion de Jérôme Colombelli et d’Anne-Sophie Remy au sein d’une même formation avait de quoi rendre quelque peu perplexe les habitués de musique du Grand Est. En effet, jusqu’à aujourd’hui, on connaissait Jérôme pour sa participation au sein de formations métal tel qu’Uneven Structure ou encore Cult Of Occult et Anne-Sophie pour son groupe Room Me et sa passion pour PJ Harvey. Deux univers radicalement opposés donc, qui, le temps d’un premier EP sous le nom de God’s Empire abat tous nos préjugés trop rapidement avancés.

Si au début on est tenté de faire un rapprochement entre God’s Empire et la collaboration entre la fille du Somerset avec Queen Of The Stone Age sur les Desert Sessions, c’est bien vers autre chose que les deux Messins nous emmènent. Une forme de collision entre riff Toolesque et furie à la Made Out Of Babies. Et même si ce qu’il nous propose est parfaitement identifiable, le duo messin s’approprie à la perfection les genres pour en proposer sa propre relecture. Tel un magma sonore dévastateur, ces premiers titres coulent et brûlent tout sur son passage. De notre vie de bisounours, God’s Empire fait table rase et nous attire vers quelque chose qui ressemblerait à notre plus beau cauchemar.

Meeting you was a gift
Knowing you was a nightmare

‘Pleasure’ nous surprend par la gifle que l’on reçoit. ‘Nightmare’ confirme et nous agrippe d’emblée vers ce mélange d’univers si particulier. ‘Mirrors’, point d’orgue d’un EP réussi, nous offre exactement ce que l’on veut entendre de cette formation inédite. À savoir, la puissance de feu nullement figurative et la chaleur sauvage d’un chant pénétrant. God’s Empire prouve avec ce premier EP que les opposés s’attirent vraiment parfaitement.

Damien