Gauche :: A People’s History of Gauche

Gauche est le groupe récréatif de Daniele Yandel du groupe Priests et de Mary Regalado de Downtown Boys. Déjà auteur d’un EP confidentiel (Get Away With…) paru en cassette chez Sister Polygon Records, le groupe a annoncé en janvier dernier la sortie d’un album avec le morceau ˝Conspiracy Theories˝, un titre qui ne figure pas dans leur premier long format. ˝Long Format˝ faut le dire vite. A People’s History of Gauche comprend onze titres enregistrés par Austin Brown (Parquet Courts) et ne fait que trente six minutes au compteur. Autant dire qu’il faut, d’entrée de jeu, être prêt à l’écoute pour ne pas en louper une miette. Et c’est le meilleur conseil que l’on puisse vous donner ici puisqu’ A People’s History of Gauche commence sur les chapeaux de roues avec ˝Flash˝. Un titre éclair et sautillant qui aurait pu figurer dans Cuts si il avait été composé par The Slits. C’est bien à la bande de Viv Albertine que l’on pense tout au long de l’album. La formation de Washington DC partage avec eux le chant féminin mais aussi un goût prononcé pour les mélodies joyeusement foutraques. Un esprit punk lo-fi doublé de groove explosif qui donne à l’ensemble une certaine liberté de ton et une sincérité dans le message communiqué. Un message principalement politisé traitant de sujets aussi divers que  la dépendance à l’égard de la technologie et des médias sociaux, les conditions de travail injustes mais aussi et surtout la position de la femme dans un monde dirigé par le patriarcat. Des sujets pas très originaux dans la musique actuelle et dans le contexte post #meetoo dans lequel nous vivons, mais ô combien précieux lorsqu’il est affirmé avec cette énergie explosive qui place Gauche parmi les meilleurs groupes héritiers du mouvement Riot Grrrl des 90’s.

Damien