Egyptology repart vers d’autres mondes

Le premier album d’Egyptology est sorti, en 2012, sur le regretté label Clapping Music de Julien Rohel. On avait aimé le son ambient et les évasions électroniques de ce premier effort. Après avoir tutoyé le ciel avec The Skies, Olivier Lamm et Stéphane Laporte (Domotic) gardent leurs goûts pour les rêveries digitales et repartent pour un nouveau voyage Sur Les Autres Mondes.

Le titre du nouvel album tire son nom d’un livre de l’astronome Lucien Rudaux publié en 1937 et dans lequel il imagine, à travers des descriptions scientifiques, les paysages des autres planètes de notre système solaire. Si Lucien Rudaux s’offre un voyage graphique dans son ouvrage, Egyptology, eux, nous offre un voyage auditif audacieux et mélodique avec seulement des synthétiseurs.

Composé en partie pour une performance au musée du Louvre, le nouvel album très attendu s’inspire comme pour le premier effort de la scène ambiente et de la kosmiche musik allemande.

Sur Les Autres Mondes sort le 23 mars prochain chez la très respectable structure Hands In The Dark et le titre Wunder Der Schöpfung (Merveilles de la Création) est en écoute juste en dessous.

2 comments for “Egyptology repart vers d’autres mondes

  1. TUE
    mars 2, 2018 at 1:48

    Ganz toll, « Wunder der Schöpfung, et pourtant, je n’écoute guère d’électro. Bravo! Ambiance, ambiance! Reise, Reise…et je ne parle pas ici de Rammstein (que j’ai beaucoup aimé).

  2. Le Vieil Ours
    mars 2, 2018 at 10:05

    Ah mais c’est carrément de la bombe ! :OD

    Digne successeur de « L’école de Berlin », comme on disait au début des années 1970 (quand on ne veut pas dire Krautrock) avec des groupes comme Tangerine Dream ou encore mieux pour ce morceau, Klaus Schulze avec son album « Dune » (1979), ou bien encore Redshift (pour être plus récent).

    Un très très très beau voyage sonore, qui nous propulse dans des contrés tout autant étranges qu’envoûtantes. A écouter, totalement, sans rien faire d’autre que de se laisser emporter vers ces autres mondes.

    Je le note sur ma liste des albums à acheter, dès le 23 Mars prochain.

Comments are closed.