Dirty Work of Soul Brothers :: Girl’s Ashes

Deux ans après le séduisant Electric Working, Dirty Work Of Soul Brothers signe son retour avec Girl’s Ashes. Reprenant à peu de chose près là où le power trio Nancéien nous avait laissé quelques années auparavant, force est de constater que les garçons ont beaucoup bossés durant ces deux années. Mieux maîtrisé techniquement que son prédécesseur, on apprécie la retenue dans la composition pour mieux exploser par la suite. Une écriture moins direct, qui étonnera sans aucun doute les fans de la première heure, mais qui avec le temps donnent une autre dimension à la musique du trio. L’album dévoilant son potentiel plus sur la longueur que sur l’instantanéité du moment.

Ajouter à tout cela une puissance qui ne s’étiole quasiment jamais ainsi que la volonté de prouver à qui veut bien l’entendre que le rock ce n’est pas que des guitares. Il faut bien dire ce qui est : « Dirty Work of Soul Brothers c’est plutôt des chansons d’hommes« .

Jamais simple de passer le cap du deuxième album même si les nancéiens s’en sortent plutôt bien. Certes la fraicheur qui nous avait enjouée sur Electric Working est moins présente sur ce nouvel album mais les erreurs aussi. Il ne reste plus désormais qu’aux garçons à trouver le parfait équilibre entre explosivité et retenue. Les titres « Bad Girl » et « Mesmerize » vont dans ce sens et on ne peut que s’en réjouir. .

O.