My Jazzy Child « The Drums »

4ppb_BANDEAUNLMJC2
Depuis maintenant huit ans, notre Lou Barlow français, Damien Mingus, fait de son projet My Jazzy Child un laboratoire folk où s’y découvrent les plus excitantes recherches de ces dernières années. En matière de combinaison musicale, le parisien n’hésite pas à mêler dans sa musique un son lo-fi avec l’expérimentation sonore et l’electronica. On sait que lorsqu’il ne joue pas dans Centenaire, Damien Mingus n’est jamais aussi inventif que lorsqu’il se lâche comme sur ses précédents albums Sada Soul et I Insist. Sur son dernier album, Damien Mingus nous avait quitté avec un drone long de presque dix-huit minutes joué par un violon et un clavier (Organ and Cello Drone). Et comme pour mieux réveiller son auditoire quelque peu anesthésié par ce morceau, The Drums commence au rythme effréné d’une… batterie. Le ton est donné dès les premières mesures. The Drums s’ouvre à nous vers des sphères plus rock. Il va même jusqu’à reprendre à sa manière Perfect Day de Lou Reed. Suicide with Style, Woods At Night ou encore Never Look Back tutoient les riffs musclés du rock lo-fi américain des années 90. Mais des morceaux comme I Can !, A Secret, rappellent que My Jazzy Child c'est aussi et surtout un folk tournant le dos à toutes les conventions, brut et décharné, abreuvé d’albums comme The Freed Man et Winning Losers. The Drums, comme les précédents albums, dévoile toute l’intelligence et la culture musicale de son auteur.

Myspace / Facebook / Blog

My jazzy child

1 comment for “My Jazzy Child « The Drums »

  1. février 9, 2011 at 4:50

    Heureusement, il y a Deezer pour illustrer tes chroniques :))
    http://www.deezer.com/music/my-jazzy-child/the-drums-712996

Comments are closed.