David Lynch « Crazy Clown Time »

David lynch Crazy-Clown-Time
Aujourd’hui, il est de bon ton de caractériser l’ambiance d’un album ou d’un morceau d’ « ambiance lynchienne ». Si on connaît un tant soit peu la filmographie du cinéaste David Lynch, on s’imagine un peu près ce à quoi peut ressembler une ambiance lynchienne dans un morceau critiqué comme tels. Des ambiances surréalistes, sombres et oniriques. Mais maintenant que le cinéaste américain a sorti son album Crazy Clown Time, on peut facilement reconnaître ce que peuvent être ces ambiances particulières. Mais voilà, dans ambiance lynchienne, il y a le mot « ambiance ». Et la frontière entre l'ambiance dans une musique et la musique d’ambiance est facilement franchissable. Avec Crazy Clown Time, David Lynch franchit la frontière sans s’en apercevoir et tombe dans le panneau de la musique d’ambiance. Celle que l’on écoute sans écouter. Elle rentre par une oreille et ressort aussitôt par l’autre. C’est exactement ce qu' il se passe lorsque les quatorze morceaux passent dans la machine à écouter les disques. Peu de choses arrivent à accrocher l’attention, pas même le featuring de Karen O (Yeah Yeah Yeah’s). Dommage, puisque l’on avait fortement apprécié l’album Dark Night Of The Soul. Mais c’est vrai que pour cet album sa participation s’était résumée à quelques vocalises ((Star eyes et Dark night of the soul) et des illustrations photographiques. Crazy Clown Time se résume à une petite erreur de parcours dans une grande carrière filmographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.