Dark Captain « Dead Legs & Alibis »

Dark Captain Light Captain - Dead Legs and Alibis
Rien n’a changé chez les londoniens de Dark Captain. Ou si peu. Et c’est là peut-être leur principal défaut comme leur principal atout. Car si Light Captain a disparu du patronyme, Dark Captain n’a pas pour autant perdu de sa luminosité mélodique. Depuis leur premier album, Miracle Kicker (2008), Dark Captain a pris l’habitude de fournir aux oreilles aventureuses un folk néo psychédélique raffiné, hérité d’une tradition folk riche d’une cinquantaine d’années d’expérimentation. Passé maître dans les harmonies vocales, le duo Dan Carney et Michael Cranny qui se partagent le micro et l’écriture, composent des morceaux qui aux premiers abords semblent faciles mais lorsqu’on leur porte l’attention qu’ils méritent, le travail d’orfèvre des arrangements est éblouissant d’ingéniosité comme un diamant sur un bijou. Entrer dans une écoute de Dead Legs & Alibis c’est comme entrer dans un cocon de délicatesse et d’intelligence sonore. Superposant les atmosphères mélancoliques et les ambiances rêveuses, Dark Captain caresse son auditoire de la première heure avec des morceaux comme Fade ou Long Distance Driver tout en l’emmenant vers des nuances inattendues avec Right Way Round, 80000 Reasons et Ex Detective. Des nuances qui, on l’espère, sont autant de pistes à suivre pour un prochain album déjà en enregistrement et à paraître probablement l’année prochaine.

Site