Dan San « Domino »

Dan sanFRONT COVER HD
On ne sait pas pourquoi, mais la Belgique livre avec une régularité décennale des groupes marquants. Dans les années 90, il y a eu dEUS, dans les années 2000, Girls In Hawaii, et dans la décennie qui suit, le groupe qui risque fort de marquer les esprits s’appelle Dan San. Depuis son premier EP, Pillow (2010), ayant connu un succès d’estime, Dan San s’est transformé. De nouveaux musiciens sont venus s’ajouter et ont ouvert la voie vers de nouveaux horizons musicaux. Dan San a donc mûri pendant les six mois qu’il a fallu pour l’enregistrement de Domino. Plus intériorisé et surtout plus atmosphérique, le folk de Dan San a gravi un pas dans un perfectionnisme mélodique et dans les arrangements soyeux. Si les propos restent toujours dans la noirceur, Dan San entre en conversation avec les éléments naturels pour en faire ressortir toute la luminosité (Question Mark). Derrière le paysage brumeux et bouché de la pochette, Dan San convoque les grands espaces superbement mis en valeur par des harmonies vocales et des crescendos pastoraux (Moon). Domino se laisse écouter comme on contemple la nature. Enraciné dans un terreau folk et nourri par une pop ambitieuse, Dan San s’impose comme les principaux concurrents de Fleet Foxes.

Site

DANSAN-PhotoPresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.