Corrina Repp :: The Pattern of Electricity (Discolexique)

corina

Miss REPP en a sous la semelle. Une tripoté d’albums sortie depuis 15 ans, un grand tour chez TU FAWNING, groupe foutraque et intimiste, puis retour à la case solo avec son nouvel album The Pattern of Electricity.

Enregistrée dans l’Oregon au fond des bois et dans une cabane par un certain Peter Broderick, la voix envoutante de Corrina Repp, tantôt mélancolique tantôt flamboyante, est le fil conducteur de ce disque. Rythmes à minima, électroniques et bruitages soutiennent la guitare épurée et la basse en coton, créant cette ambiance o combien intimiste, onirique dirions nous.

La folk traditionnelle anglaise n’étant pas loin, elle amène une touche de tragédie moderne et se trouve renforcée par des chœurs savamment orchestrés.

« The Beast live in the Same Place » et « Pattern the Cuts, Calm Ass Mofo” démarrent en sourdine pour atteindre les voies de l’Interstate 205 (célèbre autoroute  de Portland bordée de collines et prairies) aidée par de judicieux arrangement violons et synthés. Les paysages défileront au ralenti lorsque Corinna convoquera This Mortal Coil et Florence and the Machine. Elle n’hésitera pas à s’approcher de la Dark Folk sur « Woods » et « Live for the Dead » sans les voix sépulturales et tenue camouflage de rigueur.

Au fur et à mesure, le tempo d’efface pour laisser planer les voix au dessus de collines imaginaires au gré de sobres arrangements sur « set Fire », « Long Shadow ». Les violons et guitare saturés, un orgue rappelant celui de Yo La Tengo sur Painfull viennent sublimer les compositions notamment sur « In the Dark, you’re more Colorfull » et « Release Me » permettant ainsi à l’auditeur de faire son propre road movie.

Le mixage de Benjamin Weikel, ex Modest Mouse, a privilégié le fameux Less is more évitant ainsi l’éparpillement sonore et nous plongeant dans un acte contemplatif, donnant sérieusement envie de fermer les yeux tout en ayant les mains sur le volant. A tombeau ouvert.

Mathieu.

casque1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.